Accueil / Entreprise /

Axe Seine 154 M€ d’investissements logistiques en 2019

, par Erick Demangeon

Autour des ports du Havre, Rouen et Paris, l’axe Seine est une terre d’accueil pour la logistique. Les aménageurs se positionnent sur les parcs havrais et de nouvelles parcelles sont proposées à Rouen. A Paris, 2019 verra l’ouverture des plateformes de Virtuo et de Vailog.

A 117 millions de tonnes, le tonnage consolidé de l’axe Seine progresse de 2,5 % en 2018. Avec près de 23 MT (+ 14,8 %), Rouen tire son épingle du jeu grâce au dynamisme des vracs solides et tranche avec la stabilité du Havre autour des 72 MT. Les deux ports consolident le trafic maritime de HAROPA à hauteur de 94,7 MT (+ 2 %).
Rééditant le score de l’an passé, les conteneurs s’y hissent à 3 M EVP pour un tonnage en repli de 1 % (28,7 MT) « malgré un record historique des conteneurs sur l’hinterland avec un total de 2,1 M EVP », souligne Hervé Martel, directeur général de HAROPA-Port du Havre.
A ces activités maritimes havraises et rouennaises s’ajoutent les trafics fluviaux opérés par Ports de Paris qui terminent l’année sur 22,1 MT (+ 4,5 %) tandis que ses flux ferroviaires s’érodent de 4 % et totalisent 1,4 MT.

Les aménageurs se positionnent au Havre

En 2019, les investissements sur les 3 ports membres du GIE HAROPA s’élèveraient à 550 M€ : 30 % publics et 70 % privés. Sur les 388 M€ d’origine privée, 40 % concernent la logistique.
Au Havre, Seafrigo poursuit la réalisation de 2 entrepôts « secs » sur l’ancien site « Millenium » après y avoir ouvert un dépôt à conteneurs et un entrepôt frigorifique l’an passé.
Sur le Parc Logistique du Pont de Normandie 2 (PLPN 2), une convention d’occupation temporaire de 11 ha a été signée le 18 janvier dernier avec le groupe Panhard en vue de créer, d’ici à la fin de l’année, une plateforme de 49 000 m2 dont la moitié dédiée à Mediaco Vrac.
Panhard y prévoit une seconde phase de 100 000 m2 supplémentaires. Sur le PLPN 3 qui proposera 230 000 m2 d’entrepôts à terme, PRD et Prologis ont été retenus pour son déploiement ; les autorisations environnementales sont attendues en février.

Nouvelles parcelles

A Rouen, de nouveaux développements logistiques sont prévus sur les parcs RVSL Amont (22 ha) et QPC (40 ha) en cours d’aménagement. Les appels à projet pour l’attribution des parcelles seront lancés dans les prochains mois.
Avec un potentiel de 60 000 à 80 000 m2 d’entrepôts, le premier est destiné aux conteneurs pour soutenir les flux import tandis que le second s’adresse à la filière agro-alimentaire.
A Paris, les aménagements logistiques sont guidés par les chantiers du Grand Paris : site Eiffage pour le traitement des déblais à Bonneuil-sur-Marne, construction d’un nouveau port urbain à Vitry-sur-Seine et de Port Seine Métropole Ouest (PSMO) d’une centaine d’hectares à Achères.
Ces 3 programmes représentent 131,5 M€ pour le seul Ports de Paris dont plus de 90 % pour le projet PSMO. En parallèle, Virtuo achève une plateforme de 18 000 m2 à Bonneuil, dont 50 % sera occupée par Distribike, et Vailog a inauguré le 28 janvier sa plateforme logistique à étages baptisée Paris Air2 Logistique amodiée à 80 % à IKEA et 20 % à Leroy-Merlin.


Dernière ligne droite pour Port 2000

La fin du programme d’amélioration des accès maritimes à Rouen coïncide en 2019 avec le début de la construction des 2 derniers postes à quai sur Port 2000 au Havre. Démarré en 2012 pour un total de 193,3 M€, le premier a permis de gagner un mètre de tirant d’eau renforçant la compétitivité du port rouennais dans les vracs. Au Havre, la mise en service des postes 11 et 12 de Port 2000 prévue à l’horizon 2022 étendra Port 2000 de 700 m de quais et de 35 ha supplémentaires ; un investissement de 150 M€ au total auquel s’ajoute son accès fluvial direct annoncé pour 2023.
Le grand projet industriel privé havrais concerne l’éolien offshore. Commencé l’an passé, l’aménagement du quai Joannès Couvert sur 38 ha doit permettre au duo Siemens-Gamesa de construire ses usines de pales et d’assemblage de nacelles destinées au champ de Dieppe-Le Tréport. Quant à la construction des fondations du champ de Fécamp, elle débutera cette année au quai de Bougainville pour une durée de 3 à 4 ans. En 2019, les 3 ports publics membres du GIE HAROPA prévoient d’investir 160 M€.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 174 - Décembre 2018 / Janvier 2019

Stratégies Logistique n°174 est paru.

Hors-série n°17 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 5 décembre 2018.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°16 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 12 décembre 2017, et découvrez les candidats en lice pour le Prix de l’innovation durable 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.