Accueil / Transport /

CargoBeamer reliera Calais à l’Allemagne et l’Italie

, par Stratégies Logistique

A Calais, l’idée d’un hub de ferroutage innovant avait été dévoilé dès 2012 par la société allemande. CargoBeamer vient d’avoir la confirmation de financements européens et régionaux : le projet entre dans le concret.

La convention de financement a été signée le 26 août à Calais : la commission européenne financera le projet de hub ferroviaire de CargoBeamer à hauteur de 7 millions d’euros, aide complétée par d’autres financements publics dont 3 millions d’euros de la Région Hauts-de-France. L’investissement total est estimé à 32,6 millions d’euros.

Sur un terrain de 5,7 hectares au sein de la ZAC Transmarck-Turquerie dédiée à la logistique, Cargobeamer va implanter 18 modules de transbordement automatisé et un parking de 150 places pour poids lourds. La technologie brevetée promet de décharger et recharger un train de 36 semi-remorques en 20 minutes.

Procédé breveté

Le procédé breveté mis au point consiste en une palette qui renforce le dessous de la semi et qui permet le chargement latéral sur des wagons spécifiques, de façon quasi entièrement automatisée. CargoBeamer insiste sur le fait que les semi-remorques ainsi parées sont également préhensibles par portique ou par grue télescopique dans des terminaux classiques, ne disposant pas de la technologie CargoBeamer.

CargoBeamer compte gérer à Calais les marchandises de Grande-Bretagne pour les acheminer vers l’Allemagne et l’Italie du Nord, via une ligne déjà exploitée par l’opérateur allemand entre Domodossola-Milan et Venlo, à la frontière germano-hollandaise, enregistrant 97 % de taux de remplissage. Lors de la visite de la délégation chinoise en juin dernier, Cargobeamer avait même présenté une solution pour relier Calais à Datong, en Chine, les deux régions étant en contact. Elle pense également à l’Europe de l’Est et la Pologne.

Le nombre de trains affretés par CargoBEamer dépendra du carnet de commande mais le projet a suscité beaucoup de marques d’intérêt. D’ici 2026, le terminal devrait atteindre une capacité quotidienne de 12 trains capables d’emmener 36 semi-remorques. Le port de Calais et d’Eurotunnel a enregistré le passage de 3,6 millions de véhicules de fret en 2018.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 178 - septembre 2019

Stratégies Logistique n°178 est paru.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°17 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 5 décembre 2018.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.