Accueil / Stratégies Logistique Business /

Chapiteaux de stockage – comment réduire les coûts d’entreposage.

Stratégies Logistique Business propose des articles rédigés par nos partenaires commerciaux.

Pour de nombreuses entreprises, l’investissement dans l’espace d’entreposage est une étape nécessaire dans la poursuite de leur développement.
La décision d’augmenter l’espace d’entreposage, de construire un nouvel entrepôt ou d’agrandir un entrepôt existant est liée aux contraintes budgétaires. Du point de vue des besoins logistiques de l’entreprise, la meilleure solution consiste souvent à louer un entrepôt dans une localisation optimale. Le point important est la distance entre l’entrepôt et les débouchés (ports, aéroports, installations logistiques), qui dépendra du type de marchandise entreposée p. ex matières premières, demi-produits ou produits finis.

Le calcul du coût total de l’investissement de l’espace de stockage visant à rationaliser les processus logistiques de l’entreprise avec une vision du retour sur investissement montrera certainement l’avantage à louer un entrepôt bien situé et correctement équipé par rapport à une construction.
La construction d’un hall de stockage ne nécessite pas seulement des investissements financiers considérables. Elle implique également la mise en œuvre de procédures complexes, qui prennent beaucoup de temps.
L’alternative à un investissement coûteux de construction ou de location que beaucoup d’entrepreneurs ignorent est la réalisation d’un chapiteau.
Les chapiteaux sont des constructions légères et durables en profilés d’aluminium avec des parois en PVC, en tôle trapézoïdale ou en panneau sandwich, au choix, qui ne nécessitent pas de fondations permanentes.
Ce ne sont pas uniquement de grandes tentes, mais également des espaces pour le long terme, dont la construction est adaptée aux conditions locales de vent et de neige, tout comme les bâtiments traditionnels.

JPEG - 44 ko

Sur le marché européen, les principaux fabricants proposent des halls qui servent d’entrepôts, de halls industriels, de hangars pour avions, de salles de sport et de salles pour événements. Les dimensions des chapiteaux sont comparables à celle des bâtiments construits de manière traditionnelle. Un fabricant polonais, la société Pol-Plan, construit des structures de portée maximale 50 m et de hauteur maximale 15 m et de superficie pouvant atteindre 9000 m2.
Un exemple intéressant est l’un des projets les plus récents – un impressionnant complexe d’entrepôts composé de trois chapiteaux avec un revêtement mural extérieur en panneaux sandwich, construit pour la société française Isol-Pro. La combinaison de trois chapiteaux de dimensions 25x40x5 m – sans revêtement mural intérieur – a permis d’obtenir un espace d’entreposage disponible plus grand pour une fraction du coût d’une construction traditionnelle. Les piliers internes en profilés d’aluminium ne posent pas de problèmes et permettent la libre disposition des marchandises et les manœuvres des chariots élévateurs à fourche. La durée de construction d’un tel chapiteau d’une superficie totale de 3000 m2 n’est que de quelques jours !
Les chapiteaux d’une superficie de 1000 m2 sont érigés en une seule journée si les conditions climatiques le permettent.
Un avantage important des chapiteaux de stockage est leur modularité. Un chapiteau peut être facilement agrandi en ajoutant d’autres segments. De plus, le hall peut également être rapidement démonté et déplacé à un autre endroit.

La version la plus chère du chapiteau de stockage est constituée d’un revêtement mural en panneaux sandwich avec mousse d’isolation thermique et d’un toit gonflable en PVC, qui assure une meilleure isolation thermique. Sinon les chapiteaux disposent des mêmes équipements que les constructions traditionnelles. Ils peuvent avoir des quais de chargement, des portails, des portes, des fenêtres, des systèmes de ventilation et de chauffage. La toiture en PVC est l’une des caractéristiques spécifiques aux chapiteaux. Ceci est lié aux règlements de construction, qui classent les chapiteaux en tant que bâtiments temporaires – même s’ils peuvent être utilisés pendant des décennies et ne nécessitent que des inspections et des réparations périodiques.

JPEG - 141.2 ko

D’autres options sont les parois en tôle trapézoïdale ou en PVC. Un entrepôt sans isolation pour des marchandises qui ne nécessitent pas de conditions de stockage particulières, y compris thermique, peut être un investissement extrêmement rentable.
Dans un tel hall, les parois en PVC protègent du vent, de la pluie et de la neige. Un bon exemple sont les entrepôts portuaires – des entrepôts de transbordement pour le stockage de minerais métalliques ou des matières premières en vrac pour la production d’engrais, par exemple. Dans le port de Szczecin, Pol-Plan a construit un chapiteau de stockage aux dimensions impressionnantes de 40x70x6 m avec un revêtement en PVC. Le chapiteau sert d’entrepôt de manutention du minerai d’aluminium pour la Deutsche Bahn. La structure est totalement résistante même aux fortes tempêtes.
Les parois renforcées du chapiteau sont en tôle trapézoïdale, ce qui augmente les coûts, mais procure une meilleure isolation vis-à-vis de l’environnement extérieur.
Les chauffages radiants sont les plus adaptés aux chapiteaux, car ils ne chauffent pas l’air.
L’économie entre l’investissement dans un chapiteau par rapport à une construction traditionnelle de capacité cubique identique est de 50% à 80 % surtout pour un entrepôt « froid ».

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 179 - octobre / novembre 2019

Stratégies Logistique n°179 est paru.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°17 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 5 décembre 2018.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.