Le numéro des 25 ans est en accès libre

Feuilletez gratuitement le n°196, qui marque les 25 ans de Stratégies Logistique.

Accueil / Entreposage / Prestataires logistiques /

Comment Cdiscount réduit son impact environnemental ?

, par Stratégies Logistique

Cdiscount, acteur majeur de l’e-commerce en France (groupe Casino), travaille à la réduction de son empreinte environnementale, notamment liée à la livraison et au numérique.

Dans un entretien à L’Usine Digitale, Caroline Bordet Le Lann, directrice RSE de l’entreprise, revient sur tout ce que la plate-forme met en place pour réduire son empreinte carbone, notamment en matière de transport et de logistique.

Cdiscount a en effet réduit de 30 % les émissions de GES liées à la livraison entre 2017 et 2021 grâce à une combinaison de plusieurs actions. « L’investissement dans des machines d’emballage, notamment six machines 3D qui nous permettent de chasser le vide dans les colis : les produits sont scannés, on obtient leurs dimensions exactes et le carton vient parfaitement s’y adapter », détaille Caroline Bordet Le Lann. Le suremballage fait l’objet d’une sensibilisation, avec notamment une action du client requise pour la demande d’un emballage supplémentaire.

Le chargement en vrac est aussi concerné, poursuit-elle. « Exit les palettes, un convoyeur arrive dans les entrepôts où des opérateurs font littéralement un Tetris avec les cartons pour remplir les camions du sol au plafond. Ces deux actions combinées, c’est 6.000 camions par an en moins sur les routes ! ».

Massification et dernier kilomètre en électrique

Dans les entrepôts, si les produits régulièrement commandés sont regroupés dans une même zone, Cdiscount met un point d’honneur à massifier les expéditions, en collaboration avec les transporteurs. Depuis 2017, l’e-commerçant propose même de la livraison express en 100% électrique : les colis partent de Bordeaux en véhicules électriques jusqu’à la gare Saint Jean, puis en TGV jusqu’à la région parisienne, et à nouveau en véhicules électriques pour parcourir le dernier kilomètre.

« Ce dernier kilomètre est très problématique puisque là-dessus il n’y a ni massification de flux, ni véhicule alternatif. C’est pour ça que nous développons notre réseau de points de retrait, notamment en zones rurales (où le client parcourt parfois 50 kilomètres seul en voiture) grâce à un partenariat avec Agricolis, des exploitants agricoles qui font aussi points relais ».

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 198 - décembre 2022 / janvier 2023

Stratégies Logistique n°198 est paru.

Hors-série n° 21 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui s’est tenu à Paris jeudi 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2022

Téléchargez ce supplément spécial immobilier publié à l’occasion du salon SIMI 2022, organisé à Paris du 6 au 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.