Accueil / Supply chain management /

Daher, prestataire supply chain

, par Gilles Solard

Depuis des années, Daher fait profil bas dans la prestation de services logistiques mais revient aujourd’hui en force en lançant une offre de « Soutien Industriel Intégré », intitulée Integral by Daher.

La société Daher ne ressemble à aucune autre entreprise et tient à le dire haut et fort.« Nous avons décidé de ne pas s’inscrire dans la course à la taille comme DHL ou Geodis mais nous avons préféré la différenciation », explique Didier Kayat, directeur général. Ce qui amènera la société familiale à « couper les ponts », selon les termes de Patrick Daher, pdg de l’entreprise, avec la presse spécialisée en logistique notamment. Mais les années ont passé et Daher a continué de grandir dans ce métier, au point de réaliser aujourd’hui entre 400 et 450 millions d’euros de chiffre d’affaires en prestations logistiques. De quoi figurer désormais dans un top 10, voire un top 5, et non pas comme une énième acteur de la profession.
Mais si Daher revient sur le devant de la scène logistique, c’est que celui-ci apporte désormais au marché un élément différenciant. Cet élément, c’est son offre de Soutien Industriel Intégré, une marque déposée sur le modèle du soutien logistique intégré. « C’est l’ensemble des techniques permettant, tout au long du cycle de vie du produit, d’anticiper les problématiques, de modéliser et d’accompagner la mise en oeuvre de solutions, et de sécuriser et améliorer la performance industrielle », décline Daher.
Depuis 5 ans, l’équipementier européen spécialisé dans l’aéronautique et le nucléaire - deuxième métier de Daher - a investi dans des outils de pilotage de la supply chain (Daher Control Room) et de modélisation et de simulation d’un outil industriel (Dagescope). Il a également développé l’outil Diagnotic Rapid permettant d’évaluer forces et faiblesses d’une chaîne logistique globale. Le tout englobé dans de l’ingénierie logistique et industrielle. Mais aussi dans une démarche marketing plus structurée puisque cette fonction a été récemment créée dans le groupe avec l’arrivée de Vincent Chanron. Après avoir « gagné le pari de l’industrie, nous faisons le pari de l’industrialisation des services », estime Patrick Daher.
Le prestataire compte en tout cas rester sur ses métiers de base, à savoir le nucléaire, l’aéronautique, la défense et l’industrie des biens d’équipement. Il évalue le marché potentiel à 20 milliards d’euros par an avec 450 prospects identifiés réalisant plus de 250 millions d’euros de chiffre d’affaires. « Nous comptons doubler notre chiffre d’affaires dans les services dans les cinq ans qui viennent », table Didier Kayat. Mais même s’il peut figurer désormais dans le top des classements, le prestataire logistique Daher reste toujours inclassable. Ce n’est ni un prestataire logistique au sens classique du terme, ni un logisticien industriel, ni un 4 PL, ni un ingénieriste mais de tout cela à la fois. Tentons alors le qualificatif de prestataire supply chain...

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 183 - juin/juillet 2020

Stratégies Logistique n°183 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.