Accueil / Entreposage / Prestataires logistiques /

Evolutrans lance ETS

, par Gilles Solard

Après Volupal, une offre de transport dédiée de 1 à 6 palettes, le groupement de transporteurs Evolutrans cherche à s’adresser directement aux grands donneurs d’ordre.

Evolutrans est une SAS créée au tournant du siècle pour fédérer des PME du transport. Avec 80 actionnaires en 2005, la société propose deux offres : d’une part Volupal qui distribuait 135 000 palettes en 2005 et plus de 700 000 fin 2010. Sur cette lancée, le groupement a sorti Volulong en 2009 pour le transport de produits longs et fragiles. Et aujourd’hui, Evolutrans Services (ETS) qui consiste à mutualiser les compétences des associés pour remporter des contrats auprès de grands chargeurs. « C’est une porte d’entrée qui va permettre une facturation unique », explique Didier Dugrand, secrétaire général d’Evolutrans.
Ce groupement dispose ainsi d’un vraie force sur le marché puisque les chiffres d’affaires cumulés représentent 660 millions d’euros de chiffre d’affaires, 4 000 tracteurs, 124 entrepôts et pas moins de 400 000 m2 de surface d’entreposage. Ainsi alignés, ces chiffres sont sensation et peuvent bien évidemment intéresser des entreprises à la recherche de grands prestataires qui ont su garder leur souplesse de fonctionnement sur le plan opérationnel. « Il y a une perte de souplesse et de savoir-faire des grosses entreprises de transport », analyse un transporteur.
En revanche, nous voyons moins bien cette entité remporter de grands contrats dans le domaine de la prestation logistique. Car les PME en question sont essentiellement des entreprises de transport. Et rares sont ceux qui, à l’instar des Transports Poupeau dans le Cognac, réalisent plus de 20% de leur chiffre d’affaires dans la logistique proprement dite. Ensuite, ce groupement manque encore d’adhérents dans des régions, comme l’Ile de France ou le Rhône-Alpes, à forte densité logistique. Enfin, la structure même d’Evolutrans ne permet pas de se doter de système d’information à la hauteur, qui font souvent la différence.
Evolutrans part donc de loin s’il veut percer dans le monde de la logistique. C’est ce n’est pas par manque de volonté, bien au contraire. Actionnaires et adhérents sont notamment à la recherche d’une égalité de traitement avec les grands prestataires au lieu de se retrouver laissé pour compte en bout de chaîne. « Nous pouvons reprendre des parcs propres s’il le faut », explique un adhérent. « Et nous voulons apporter une solution, pas un prix », explique un autre.
ETS, une filiale d’Evolutrans, prendra donc forme d’ici 2012. Le groupement est d’ailleurs à la recherche d’un manager pour ce nouveau service dont le profil est proche de celui d’un directeur logistique. Par ailleurs, le groupement se lance aujourd’hui dans une campagne de recrutement de nouveaux adhérents pour précisément combler les trous de l’hexagone. Et qui dit nouveaux adhérents dit aussi apport de cotisations et donc nouvelles possibilités d’assurer la visibilité d’Evolutrans sur les salons de logistique. A suivre dorénavant.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 183 - juin/juillet 2020

Stratégies Logistique n°183 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.