Accueil / Entreposage / Systèmes automatisés /

Fives innove dans le digital et la vision

, par Gilles Solard

Le spécialiste de l’intralogistique lance deux innovations de rupture qui vont permettre de révolutionner le fonctionnement et la maintenance des équipements de manutention dans les entrepôts.

La première s’intitule « Digital Factory ». Le terme a été lancé il y a quatre ans avec la création par le groupe Fives de l’observatoire des usines du futur. Quatre années de recherche passées depuis pour capter les données d’un équipement et en améliorer la performance. « Digital Factory » est un système de traitement des données en masse qui consiste à acquérir des données, les stocker, les analyser puis à présenter ces données de façon synthétique.
Données pertinentes
La capture des données peut être réalisée avec des bus de terrain, des systèmes d’informations (WMS, WCS...) ou de la pose de capteurs comme de la vidéo. Leur stockage permet de faire ressortir les données pertinentes. Le calcul et l’analyse sont opérés avec des méthodes comme le machine learning, le data maintint et la prédiction pour détecter des dérives comme une casse ou un événement anormal. Ensuite, l’information est présentée via le web sur ordinateur et même sur portable.
Sorti en décembre 2016, « Digital Factory » a connu quelques applications depuis. Une machine à couper des tubes a ainsi fait l’objet d’une analyse vibratoire pour prédire le moment de rupture d’une lame et la changer à temps. Ou pour détecter les pannes de groupes froids. Le concept est aussi en cours de développement en intralogistique avec un acteur de la grande distribution. Il s’agit alors de déterminer la taille d’une équipe à réaliser telle et telle tâche dans un entrepôt, c’est à dire à prédire des ressources humaines à partir des données captées (en l’occurence, des données du WMS croisées avec celles du WCS Trace de Fives).
« Digital Factory » permet également d’optimiser des flux en déterminant la meilleure commande à lancer pour éviter les zones encombrées dans un entrepôt. C’est donc un outil de prévision qui ne se base pas sur des historiques de données mais sur le temps réel !
Détecter une anomalie
La deuxième innovation s’intitule « Ultiview » qui va permettre de réaliser le suivi d’objets dans un système mécanisé ou automatisé. Actuellement, il est impossible de savoir ce qu’il se passe entre deux capteurs d’un convoyeur ou d’un système de tri. Avec de simples caméras et le logiciel de traitement d’image « Ultiview », il est désormais possible de détecter la vitesse et la direction d’un objet en mouvement, en interaction avec ce qui ne bouge pas. L’objectif consiste à détecter l’instabilité d’un colis ou une anomalie comme un bourrage ou une chute d’objet. Ultiview va ainsi permettre de traiter des objets d’une grande hétérogénéité sur une chaîne mécanisée.
Ultiview a ainsi été utilisé sur une machine d’égrenage (alimentation de machine de tri), dont Fives est le leader mondial. La seule utilisation du logiciel a permis d’améliorer la capacité de l’équipement de 45 % sans toucher à la mécanique avec un taux d’erreur de 0,2 % ! Le système permet aussi d’assurer la traçabilité d’objets fins avec moins de mécanique, de complexité et plus de fiabilité. Ou de réaliser le cracking d’objets sans code à barres, ce qui est fréquent dans les entrepôts. La vision était jusque là cantonnée au contrôle qualité ou au positionnement d’objets à un instant t. Elle s’applique désormais à la gestion dynamique des flux...
Les deux innovations seront visibles sur le méga-démonstrateur de la SITL qui aura lieu la semaine prochaine à la porte de Versailles.

Sur le même sujet

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 163 - Février / Mars 2017

Stratégies Logistique n°163 est paru.

Hors-série n°11 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris - La Défense le 13 décembre 2016.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°10 - Value Chain Parts

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Value Chain Parts, qui s’est tenu à Lyon le 22 novembre 2016.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.