Accueil / Traçabilité /

GS1 et Terrena lancent une plate-forme de traçabilité

, par Luc Battais

Au Salon de l’agriculture, GS1 et le groupe coopératif agroalimentaire Terrena ont lancé un « appel à collaboration » à tous les acteurs de la filière agroalimentaire, transport et logistique compris, pour un très gros projet de plate-forme collaborative de traçabilité prévu pour être déployé progressivement d’ici 2019.

La coopérative agricole Terrena couvre cinq départements de l’Ouest de la France (1) et réalise un chiffre d’affaires de 5 milliards d’Euros. Elle emploie 14 000 salariés et près de 22 000 adhérents présents dans à peu près toutes les filières et productions de l’agriculture en France jusqu’à la filière viticole. Depuis 2008 la coopérative a engagé l’ensemble de son système de production et de commercialisation dans la mise en place de ce qu’elle appelle « La nouvelle agriculture » définie comme une agriculture « écologiquement intensive ». L’intention est de reprendre des parts de marché sur les produits importés.

Pour cette agriculture, sans OGM, écologiquement responsable (diminution des intrants non renouvelables, réduction des émissions de CO2...), Terrena avait besoin d’outils d’objectivation et de valorisation de ses pratiques agricoles notamment au moyens d’outils de traçabilité dont les fonctions iraient au-delà de celles qu’imposent la réglementation. Dans une première approche elle a donc construit, en amont des filières - c’est à dire dans l’univers des exploitations agricoles - un outil de traçabilité, « TraceN », destiné à délivrer une sorte de certificat d’origine aux productions. Les flux ont été cartographiés depuis leurs points d’origine permettant de localiser les exploitations agricoles dont sont originaires les produits.

Le pilote présenté au Salon de l’agriculture va beaucoup plus loin. Il vise à construire un système de traçabilité couvrant l’essentiel des process jusque chez le consommateur et impliquant l’ensemble des acteurs économiques, au nombre desquels figurent les transporteurs et les prestataires logistiques. Le projet consiste à bâtir une plate-forme collaborative hébergée chez GS1 dont le rôle va consister dans un premier temps à établir un corpus normalisé et ouvert des éléments d’information liés à chaque étape du cycle de vie d’un produit.

La plate-forme sera collaborative. Cela signifie que la traçabilité ne sera pas sa seule finalité mais qu’une partie des informations qu’elle contiendra pourra être utilisée par les partenaires à des fins d’optimisation, de modélisation, d’analyse, d’un bout à l’autre de la chaîne. Les standards de communication utilisés permettront en outre la connexion de bases de données de traçabilité indépendantes. La question de la confidentialité de certaines données sera gérée par un dispositif d’accès à plusieurs niveaux : privé, réservé à une communauté identifiée, libre. L’objectif est de procéder à l’industrialisation progressive de la plate-forme d’ici à 2019. L’annonce faite au Salon de l’agriculture était aussi un appel à collaboration que Terrena va relayer auprès de l’ensemble de ses partenaires et de leurs fournisseurs.
 [1]


[1Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Mayenne, Deux Sèvres, Vienne.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 165 - Juin / Juillet 2017

Stratégies Logistique n°165 est paru.

Hors-série n°13 - Value Chain Software

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Value Chain Software, qui s’est tenu à Paris - La Défense le 15 juin 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°12 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris - La Défense le 25 avril 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.