Accueil / Immobilier /

L’immobilier logistique se rattrape mais reste inquiet

, par Sylvain Chanourdie

Le 4e sondage mensuel d’Afilog confirme un retour à des niveaux normaux voire une accélération de l’activité en juin. Pour combien de temps ?

D’un côté le verre à moitié plein : 58% des professionnels de l’immobilier logistique adhérents de l’association sondés entre le 3 juin et le 2 juillet constatent une activité plus forte qu’en mai. Et ils ne sont plus que 14% à pâtir d’une activité « moins » ou « beaucoup moins forte » qu’en temps normal. Les chantiers sont repartis, 83% des répondants ou leurs clients n’ont plus aucun chantier arrêté. Au total, les 36 répondants s’attendent à une année 2020 au minimum moyenne, seulement 9% s’attendent à une mauvaise année ou pire.

D’un autre côté, l’inquiétude progresse quant au moyen-long terme. Ils sont désormais 39% contre 18% en mai à penser que l’impact véritable de la crise se fera sentir en 2021 voire au-delà, quand « la baisse des commandes et des affaires nouvelles se concrétisera sur le terrain ». Un impact qui n’est pas jugé trop sévère cependant : 52% s’attendent à une année 2021 bonne et 34% à une année moyenne.
Outre la crise sanitaire, les évolutions réglementaires préoccupent toujours la filière souligne l’association. En juin, une majorité de sondés (56%) se plaint encore de « dossiers administrativement retardés », en net progrès par rapport à mai ; la constitution de nouvelles équipes municipales et intercommunales est parfois en cause.

Un moratoire qui inquiète

De quoi raviver les incertitudes sur les politiques publiques : il faut « éviter des durcissements contreproductifs de la loi et fluidifier le développement, la modernisation, la transition de la supply chain et de ses outils immobiliers » rappelle l’association.
Comme le note l’Afilog, « l’évocation d’un moratoire sur les entrepôts par la nouvelle ministre de la Transition écologique (17 juillet 2020) ne va pas contribuer à rassurer les adhérents ». La situation s’est quelque peu détendue depuis : à l’issue du conseil de défense écologique du 27 juillet, Barbara Pompili n’a pas inclus la construction d’entrepôts d’e-commerce dans le cadre du moratoire sur la construction de nouvelles zones commerciales en périphérie des villes.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 184 - septembre 2020

Stratégies Logistique n°184 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.