Accueil / Entreprise /

Le colis dope les résultats de La Poste

, par La rédaction

Le groupe a présenté son bilan pour l’année 2016. La légère croissance de son chiffre d’affaires consolidé s’explique pour une bonne part par la bonne tenue de l’activité colis, qui compense l’érosion du courrier traditionnel.

Les produits opérationnels consolidés du groupe se sont établis en 2016 à plus de 23 milliards d’euros, en légère progression de 1,1%. Le résultat d’exploitation consolidé du groupe a connu, lui, une hausse de 11,5 % pour s’établir à 975 millions d’euros. D’après ses dirigeants, le modèle « multi-activités » du groupe lui a permis d’équilibrer les évolutions « contrastées » enregistrées selon les activités. Ainsi, les marchés du colis, de l’express et des services à la personne gardent une bonne dynamique, alors que le volume de courrier traditionnel continue à régresser.
Le chiffre d’affaires de la branche Services-Courrier-Colis s’inscrit ainsi en légère baisse (- 0,9 %). La partie Services-Courrier, qui représente 80% du total de la branche, affiche une baisse de -2 % de son chiffre d’affaires. Le colis (via le produit Colissimo) voit le sien progresser de 3,6 % à 1,7 milliard d’euros. L’activité, portée par la croissance des volumes (+ 6,6 %), a été soutenue tout au long de l’année et en particulier sur le dernier trimestre. Si le chiffre d’affaires progresse, le résultat d’exploitation de la branche Services-Courrier-Colis diminue de 16,2%.
De son côté, la branche GeoPost, qui opère sous la marque DPDgroup sur le marché du colis rapide et express BtoB et BtoC en France et à l’international, a poursuivi sa forte croissance avec un chiffre d’affaires en hausse de 8,6 % à plus de 6 milliards d’euros. D’après le groupe, cette performance résulte de la progression des volumes (+ 11,2 % avec 1 119 millions de colis livrés en 2016), soutenue par le renforcement des offres et services à domicile, hors domicile, et sur de nouveaux segments de marché tels que le transport de produits à température dirigée, dans les domaines de la santé/pharmacie et des produits alimentaires. Le résultat d’exploitation de GeoPost affiche une forte croissance de 63,6 %, sous l’effet conjugué de la progression des volumes et de la maîtrise des coûts.
De forts investissements
Le groupe a réalisé 1 140 millions d’euros d’investissements au cours de l’année 2016, notamment consacrés au renforcement des hubs et dépôts de GeoPost, à la mutualisation des sites et à la « rationalisation » des surfaces de la branche Services-Courrier-Colis.
En 2016, la branche GeoPost a renforcé et étendu son réseau géographique par plusieurs opérations de croissance externe. En janvier, le groupe a acquis les 50 % non encore détenus dans Armadillo holding GmbH (expressiste opérant en Russie, au Kazakhstan et en Biélorussie). L’entité est depuis devenu DPD Russie. En octobre, le groupe acquérait 100 % de DPD Zeitfracht, permettant ainsi de détenir 100 % des franchisés allemands à fin 2016. Autre acquisition : 60 % de JadLog (numéro 2 du marché du colis-express au Brésil). Enfin, le groupe a fusionné DPD Russie et SPSR Express, opérateur du colis express russe. La nouvelle entité deviendra le deuxième opérateur en Russie
GeoPost s’est également implanté sur de nouveaux segments de marché, tels la livraison de produits sous température dirigée avec l’acquisition, en juillet, de 100 % de Biologistic, spécialisé dans le transport sous température dirigée de produits de santé.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 186 - décembre 2020 / janvier 2021

Stratégies Logistique n°186 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.