Accueil / Entreposage / Manutention /

Manitou sur tous les fronts

, par Monchanin Julien

Le constructeur, qui fête les 60 ans de son tout premier chariot élévateur, dévoile cette semaine de nouveaux modèles à Paris et à Hanovre.

Manitou a choisi le salon international de la construction et des infrastructures (Intermat) pour montrer en avant-première ses chariots MC 25 et MC 30, au design repensé. Avec une garde au sol de 30 cm, une largeur de 145 cm, une homologation route (vitesse maximale : 25 km/h) et une option 4 roues motrices, ils ont été conçus pour un usage tout-terrain, sur chantier ou dans des espaces exigus. Le MC 25 présenté à Paris peut lever jusqu’à 3,70 m. La gamme MC comportera 6 modèles pour une capacité allant de 1,8 à 3 tonnes.
Sur cet Intermat, la marque expose aussi de nouvelles versions de ses nacelles 180 ATJ (avec motorisation stage V et un coût total de possession estimé en diminution de 8 %) et 100 VJR (avec un nouveau contrepoids et une tourelle modifiée), ainsi que, pour la manutention de fort tonnage, son MRT 2470, d’une capacité de 7 tonnes (pour hauteur jusqu’à 24 m), le chargeur sur pneus 4200V de Mustang lancé l’an passé, idéal pour les zones portuaires, et encore de nouveaux télescopiques (gamme MT).

Nouveautés au CeMAT

Mais c’est au CeMAT, où il présente une vingtaine de machines, que Manitou compte évidemment séduire les logisticiens purs et durs. Le groupe achève d’abord de renouveler sa gamme de chariots semi-industriels avec, visibles à Hanovre, ses MSI 25 et 35 (pression hydraulique en hausse de 5 %, joystick JSM sur accoudoir flottant, nouveau toit panoramique, vitesse augmentée de 4 km/h, soit 22 en tout). Il lance ensuite une nouvelle gamme « ER » de 6 chariots à mât rétractable, entièrement dédiés à l’entreposage, d’une capacité de levage allant jusqu’à 11,5 m, pour des charges allant de 1,2 à 2 tonnes. Trois modèles viennent enfin étoffer la gamme magasinage : le gerbeur électrique ES-C 716, « le plus compact de sa catégorie » (disponible au troisième trimestre), le transpalette électrique EP 15 et le chariot embarqué TMM 20, avec un positionneur de fourches désormais intégré au tablier .

Autre présentation notable : celle de l’ES 7, gerbeur conçu sur mesure pour une application « d’assemblage de composants lourds sur ligne à avancement automatique ». Manitou précise que « plus de 300 machines “affaires spéciales” ont été réalisées en 2017, chaque solution nécessitant entre une journée et 4 mois d’études ». La marque communique par ailleurs sur les évolutions de sa fameuse gamme de chariots MI, « équipés dorénavant des mêmes mini-leviers que la gamme électrique ME », et offrant plus de confort à l’utilisateur, avec en particulier une meilleure isolation phonique.
Côté services, le groupe annonce qu’il fait évoluer son offre « All-in », laquelle regroupe location de la machine, services de maintenance préventive et corrective et solution connectée Easy Manager. Cette offre LLD peut courir de 12 à 96 mois, « pour une utilisation allant jusqu’à 1 500 heures par an ». Elle est valable pour l’ensemble des gammes.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 171 - Juin / Juillet 2018

Stratégies Logistique n°171 est paru.

Hors-série n°16 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 12 décembre 2017, et découvrez les candidats en lice pour le Prix de l’innovation durable 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°15 - Value Chain Parts

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Value Chain Parts, qui s’est tenu à Toulouse le 22 novembre 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.