Accueil / Entreposage / Prestataires logistiques /

Morin Logistic suit la consigne

, par Gilles Solard

Après Orium et Neolog, c’est autour de Morin Logistic, lui aussi racheté par le groupe La Poste, de choisir le logiciel d’entreposage Reflex de Hardis.

Orium avait été le premier à s’équiper de ce logiciel, conscient de l’enjeu système d’information des e-prestataires. Neolog, lui aussi filiale de la division courrier de la Poste, a fait le même choix beaucoup plus récemment. Excellent puisque le logiciel est le même alors qu’il n’y avait pas eu concertation entre les entreprises. Celui de Morin Logistic, aujourd’hui dans le giron du groupe La Poste, ne serait pas non une consigne suivie mais un choix raisonné : la puissance fonctionnelle, la gestion multicanal, l’expertise des équipes de l’éditeur ont convaincu. La décision de changer de logiciel avait pourtant été prise bien avant mars 2012 et retardée par des perspectives de rachat.
Toujours est-il que l’ancien logiciel montrait franchement ses limites pour expédier 40 000 colis par jour avec 450 personnes au sein de 4 entrepôts. Et que Reflex WMS est l’un des plus répandu chez les e-prestataires, même si Generix et a-Sis disposent de références prestigieuses dans ce domaine. « Nous cherchions un éditeur dont le WMS soit capable de s’adapter à notre organisation et d’évoluer avec nos besoins », commente Laurent Delmazure, responsable du projet chez Morin Logistic. Hardis a en tout cas réalisé un beau triplé dans le domaine.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 183 - juin/juillet 2020

Stratégies Logistique n°183 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.