Accueil / Entreposage / Manutention /

Pourquoi Jungheinrich mise sur le lithium-Ion

, par Gilles Solard

Au salon Logimat qui vient de fermer ses portes, le constructeur a fait impression avec le lancement d’un chariot révolutionnaire dans un contexte de croissance euphorique.

Jungheinrich se porte bien. Très bien même. Le constructeur de chariots affiche une croissance solide de 27% en volume sur la période 2015-2017. Et son carnet de commandes suit. Il est en hausse de 7,8% en valeur et 11,8% en volume. "Notre objectif est d’atteindre les 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires", souligne Klaus-Dieter Rosenbach, membre du comité directeur Jungheinrich pour les systèmes logistiques. Comment ? En avançant sur tous les tableaux. Jungheinrich est prétendument un fabricant de chariots élévateurs, mais il réalise pas moins de 500 millions d’euros dans les systèmes logistiques.

80 000 tonnes de métal

Et le groupe familial allemand fournit aussi bien des solutions de manutention manuelles, semi-automatiques qu’automatiques. Le rack est ainsi un produit qui figure depuis 60 ans dans la gamme du constructeur et il se porte bien. "Nous avons installé 80 000 tonnes de métal de type en 2017", indique Stefan Ulz, directeur logistique de Jungheinrich.
Côté semi-automatique, le chariot de la famille ECE, sorti en 2015, est désormais assorti d’une commande easyPILOT permettant de suivre automatiquement son opérateur. Ce dernier porte sur lui un module de commande pour que le chariot le suive lors du déplacement en avant et s’arrête avec précision. La connexion est garantie par la technologie radio UWB pour éviter les dysfonctionnements du à des obstacles optiques par exemple.
Enfin, le constructeur s’est lancé dans les solutions automatisées il y a 3 ans. Il a lancé à Hamburg le nouveau préparateur de commandes automatisé EKX 516a. Transportant 1,6 tonnes jusqu’à 13 mètres de hauteur, il réduit sa consommation grâce à la récupération de l’énergie à la descente et au freinage.

Le clou de Logimat

Mais le clou du salon Logimat a été sans conteste le modèle ETV 216i, premier chariot à mât rétractable du monde à être équipé de série d’une batterie lithium-Ion. "Certains ont basé leur modèle sur l’électrique. Nous, c’est le lithium-ion sur le long terme et dans le monde entier", explique t’on à Hambourg lors d’une conférence de presse. La durée de vie de ces batteries, 3 à 4 fois plus longue qu’une batterie traditionnelle, permet au constructeur de proposer une garantie jusqu’à 10 000 heures d’opérations ou 5 ans. Autre avantage : la batterie ne pose aucun problème à des températures très basses, ce qui permet de relever le défi des entrepôts grand froid.
Cette batterie qui ne nécessite pas d’infrastructures ni d’entretien table sur un marché qui pourrait tripler à moyen terme, ce qui implique des coûts en baisse et donc un effet d’échelle à venir. Jungheinrich qui a vu très tôt le vent tourner, a pris la décision de fabriquer lui-même ses propres batteries. Mieux encore : il propose un système global composé de câbles, de chargeurs et une gestion énergétique intégrée dans un guichet unique.

Un gain de 7 cm

Outre une recharge beaucoup plus rapide, la batterie prend moins de place et de poids. Du coup, la conception du chariot peut désormais être réalisée autour du conducteur et non plus de la batterie, ce qui change tout à l’équipement, à la vitesse de translation ou à la conception l’espace. Un exemple : Le contrepoids n’est plus seulement constitué par la batterie mais par une plaque d’acier de 750 kg sur le modèle ETV 216i pour mieux répartir la charge en conférant plus de stabilité. Partant, les dimensions du chariot sont raccourcies, ce qui occasionne un gain de 7 cm par allée ! Bref, l’ETV 216i, construit à 18 exemplaires pour le salon, préfigure sans nul doute ce que sera le chariot de demain.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 171 - Juin / Juillet 2018

Stratégies Logistique n°171 est paru.

Hors-série n°16 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 12 décembre 2017, et découvrez les candidats en lice pour le Prix de l’innovation durable 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°15 - Value Chain Parts

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Value Chain Parts, qui s’est tenu à Toulouse le 22 novembre 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.