Accueil / Environnement /

Quand le Brexit entraîne le manque de place

, par Stratégies Logistique

Au Royaume-Uni, le Brexit transforme l’espace d’entrepôt en un produit très prisé. Pfizer, Airbus, Heineken NV et Burger King tentent déjà d’anticiper les effets de la sortie de l’Angleterre du marché européen en stockant leurs produits.

Qu’il s’agisse du fabricant de médicaments Pfizer Inc., de l’avionneur Airbus SE ou du géant du tabac Imperial Brands PLC, tous commencent à stocker en masse en vue du Brexit, révèle Daphne Zhang, du Wall Street Journal. Selon le journal américain, plusieurs opérateurs logistiques affirment que la précipitation de la mise en place des plans d’urgence a créé des pénuries d’entrepôts dans certaines zones.

Airbus se tourne vers ses fournisseurs pour s’attacher à certaines pièces. Heineken NV et Burger King ont recherché une capacité d’entreposage supplémentaire pour la bière et les hamburgers congelés. Le problème semble particulièrement grave pour les entreprises du secteur des produits alimentaires et des boissons, ainsi que pour les entreprises pharmaceutiques, car ces produits doivent être conservés au froid dans des entrepôts réfrigérés plus difficile à trouver.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 176 - Avril / Mai 2019

Stratégies Logistique n°176 est paru.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°17 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 5 décembre 2018.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.