Accueil / Entreprise /

Raja franchit les 500 M€

, par Gilles Solard

Le distributeur d’emballages et de machines d’emballage a réalisé un chiffre d’affaires de 502 millions d’euros en 2016 et renforce ses capacités logistiques.

En 2008, Raja s’était donné pour objectif d’atteindre les 500 millions d’euros de chiffre d’affaires. Un résultat contrarié par la crise mais qui a été dépassé, à 502 millions en 2016, grâce à une forte croissance de ses activités internationales (+10%). La société s’est établie l’année dernière au Portugal et en Slovaquie, portant à 18 le nombre de pays où il est présent, ce qui représente 40% de son chiffre d’affaires. "L’Europe constitue un potentiel de développement important", explique Vincent Terradot, directeur général de l’international. Le nombre de commerciaux hors hexagone va ainsi passer de 30 à 50 dans les mois qui viennent pour rattraper le quota français (une centaine).
En 2016, Raja a renforcé sa gamme d’équipements de manutention (transpalettes, tables élévatrices, chariots, caisse-palette etc.), de stockage (bacs de rangement, rayonnages de bureaux et ateliers, vestiaires et armoires etc.) ainsi que des machines et systèmes d’emballage pour la logistique et la distribution. Le Groupe a ainsi lancé le catalogue Rajapro et le site web dédié dans neuf pays : la France, l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse, la Belgique, les Pays-Bas, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni. Et compte désormais sur les grands comptes comme Amazon, et plus récemment venteprivee.com, pour assurer sa croissance.
En 2017, l’enseigne d’emballages va refondre son catalogue général et lancer une application pour faciliter la recherche d’une référence parmi les quelques 1200 formats de caisses ou les 1000 formats de sachets disponibles ! Côté logistique, son centre de distribution belge s’est récemment agrandi de 20 000 à 55 000 m2 (sur 200 000 m2 au total). Elle ouvre également un 3ème centre logistique en France à L’Isle sur la Sorgue de 12 000 m2, extensible à 30 000 m2. Objectif : réaliser des livraisons en 24h au lieu de 48h dans le Sud de la France. Elle étudie aussi des possibilités d’ouvrir des stocks à Hambourg ou à Münich pour s’ouvrir plus largement aux achats locaux qui représentent déjà 80 % de ses approvisionnements. L’entreprise dirigée par Danièle Marcovici, fervente d’art et de féminisme, veut aussi devenir un modèle sur le plan du développement durable.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 167 - Octobre/Novembre 2017

Stratégies Logistique n°167 est paru.

Hors-série n°16 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui se tiendra à Paris-La Défense le 12 décembre 2017, et découvrez les candidats en lice pour le Prix de l’innovation durable 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°15 - Value Chain Parts

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Value Chain Parts, qui s’est tenu à Toulouse le 22 novembre 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.