Le numéro 203 est en accès libre

Feuilletez gratuitement Stratégies Logistique 203 - octobre/novembre 2023.

En bref

Still promeut la manutention automatisée auprès des PME

La start-up de formation des livreurs Delivery Academy va lever 1,2 M€

Découvrez l'abonnement numérique

Accueil / RSE

STEF livrera les ZFE en bioGNV

, par Erick Demangeon

Le groupe STEF a implanté sa première station bioGNV au Plessis-Pâté (91). Cette localisation, aux portes du Grand Paris, confirme sa décision de privilégier cette énergie pour livrer les Zones à faibles émissions – mobilité. Une démarche qui reste freinée par le manque de visibilité sur les modalités et calendriers de mise en oeuvre du dispositif.

STEF a inauguré le 13 septembre sa première station bioGNV au Plessis-Pâté, dans l’Essonne. Aménagée sur un site de sa business unit Restauration hors domicile, cette installation distribue du biogaz compressé, depuis avril. «  Aujourd’hui, 15 véhicules s’y approvisionnent, dont un tracteur et 12 porteurs de notre flotte propre, plus 2 porteurs opérés par nos sous-traitants », précise Alexandre de Suzzoni. Pour le directeur général de la BU RHD de STEF, la station servira de point d’avitaillement pour une cinquantaine de véhicules fonctionnant au gaz sous deux ans. En plus du parc basé au Plessis-Pâté, elle approvisionnera les véhicules GNV de l’agence STEF à Bondoufle (91) et aux sous-traitants du groupe.

JPEG - 143.3 ko
Inauguration de la station bioGNV de STEF au Plessis-Pâté, en présence de Cécile Nivaud, directrice territoriale GRDF Ile-de-France, Alexandre de Suzzoni, directeur général des activités RHF de STEF, et Sylvain Tanguy, maire du Plessis-Pâté.
STEF

Energie décarbonée

De l’aveu du « pure-player de la supply chain alimentaire », cette station représente un investissement de 665 000 €. Sa construction a été confiée à Tokheim Services Groupe (TGS), avec le concours de GRDF qui l’a raccordé à son réseau de distribution de gaz. Sous certificats d’origine, le bioGNV est fourni par TotalEnergies.
D’ici à la fin de l’année, STEF annonce l’ouverture d’une deuxième station similaire à Brignais (69), près de Lyon. Ces investissements s’inscrivent dans un processus de transition énergétique, concrétisé en 2021 par sa démarche Moving Green. « L’un de ses objectifs est de réduire de 30 % les émissions de gaz à effet de serre de nos véhicules entre 2019 et 2030. Issu de la valorisation de déchets par méthanisation, le biogaz réduit de 80 % les émissions de GES par rapport au gasoil  », rappelle Alexandre de Suzzoni.

Crit’Air 1

En plus d’actions sur les comportements de conduite, trois énergies alternatives au diesel constituent le principal levier pour réduire les émissions des véhicules : le biogaz, l’électricité et le biocarburant B100. Sous réserve que les camions roulent au B100 exclusif, ce mix énergétique bénéficie, en outre, d’un classement Crit’Air 0 ou 1. « Avec ces certificats, les véhicules sont autorisés à circuler lors des pics de pollution et dans les Zones à faibles émissions – mobilité », souligne Jean-Marc Platero. « A la différence de l’électrique, les véhicules fonctionnant au biogaz ont, de plus, des autonomies comparables à celles des poids lourds roulant au gasoil. STEF a donc décidé de déployer des véhicules et des stations bioGNV dans les agences livrant les ZFE  », confie le directeur des ressources techniques.

JPEG - 127 ko
Jean-Marc Platero, directeur des Ressources techniques du groupe STEF
ED

Manque de visibilité

La démarche Moving Green prévoit qu’un tiers des porteurs de STEF migre vers le bioGNV, d’ici 2030. Sur 80 véhicules GNV commandés, «  une cinquantaine a été livrée. Les autres seront réceptionnés sous 12 à 18 mois, en raison de l’allongement des délais de livraison des constructeurs  », détaille Jean-Marc Platero. Quant aux stations bioGNV, les projets d’ouverture sont suspendus dans l’attente d’une meilleure visibilité sur les modalités et calendriers de mise en œuvre des ZFE...

Le pôle RHD du Plessis-Pâté se renforce
Depuis 2018, la business unit « Restauration hors domicile » de STEF concentre d’importants moyens au Plessis-Pâté. Elle y exploite, notamment, une plateforme tri température de 12 000 m2. Aujourd’hui dédié à l’activité Burger King, cet entrepôt sera agrandi de 7 500 m2 pour devenir « multi-clients » en 2024. Le site essonnien de la BU RHD livre aussi près de 600 restaurants, chaque jour, dans Paris et les départements d’Ile-de-France. Parmi ces points de restauration, 130 concernent Burger King.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 206 - avril / mai 2024

Stratégies Logistique n°206 est paru.

Supplément immobilier / SIMI 2023

Téléchargez ou feuilletez ce hors-série consacré au salon SIMI qui s’est tenu à Paris du 12 au 14 décembre 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 23 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui s’est tenu à Paris le 28 septembre 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.