Accueil / Entreprise /

Stratégies Logistique n° 176 (Avril-Mai) est paru

, par Luc Battais

Stratégies Logistique n° 176 est paru avec un titre qui évoque le temps qu’il faut (plusieurs années) pour concevoir, construire et mettre en service un entrepôt géant entièrement automatisé. Il appuie l’idée directrice de ce nouveau numéro qui est de constater qu’en logistique l’usage de l’innovation est probablement entré dans une phase incrémentale. La rupture, si elle a bien eu lieu, est déjà dépassée.


Le dossier principal de Stratégies Logistique N° 176
est consacré à un point sur le marché de l’immobilier logistique qui semble bien se porter en France.
Les bassins lillois, lyonnais et marseillais sont les principaux bénéficiaires de la bonne tenue de ce secteur en 2018. La tendance principale est le retour en force des prestataires logistiques à l’origine de 50 % de la demande placée nationale.

Globalement dopé par les besoins du e-commerce et la reconfiguration des supply-chain dans la distribution, l’immobilier logistique atteint des sommets depuis 3 ans.

La reprise annoncée des bâtis XXL et le succès de nouveaux formats alimentent la confiance et les investissements dans le secteur.

Mécanisation, automatisation, quels processus pour quels entrepôts.

Une seconde enquête consacrée à l’immobilier logistique porte un regard sur le déroulé d’un projet d’installation et de mise en service d’un entrepôt entièrement automatisé.
Le succès de la démarche suppose en effet le franchissement d’étapes incontournables dans un contexte où l’automatisation tend à prendre le pas sur l’entrepôt.
Certains en effet ne sont plus tant des entrepôts que d’immenses machineries logistiques supportées par une armature de poutrelles métalliques sur laquelle on vient apposer un bardage de matériaux techniques constituant un enveloppe étanche et résistante à l’incendie.

Cobot, le nouveau meilleur ami du préparateur de commande ?

Une troisième enquête s’intéresse à l’évolution de l’entrepôt avec un focus sur ce que l’on pourrait appeler la « cobotisation de la préparation de commandes ».

En effet, les systèmes cobotiques se répandent dans les entrepôts. Leur forme est parfois inattendue, pas leur rôle.
Ces machines réduisent la pénibilité du travail humain tout en démultipliant son aptitude à une plus grande productivité c’est-à-dire, en clair, à travailler aussi bien qu’une machine là où il est trop coûteux ou impossible techniquement d’automatiser complètement. Mais cela n’est peut-être qu’éphémère.

Serious game, la logistique joue à apprendre

La formation est aussi un lieu où l’innovation transforme les pratiques. Nouvelle méthode d’apprentissage ou d’accompagnement au changement, le serious game séduit les organismes de formation et gagne doucement la logistique, en mêlant jeux de plateau collaboratifs et immersion en environnement virtuel. Stratégies Logistique n° 176 fait le point.

Les défis de l’usine du futur

Enfin, il nous a paru intéressant de revenir sur le concept d’usine ou d’industrie du futur qui, en transformant les process de production et leur pilotage, modifie également les supply-chains.

Les abonné(e)s peuvent télécharger le numéro en PDF en cliquant ici.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 178 - septembre 2019

Stratégies Logistique n°178 est paru.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°17 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 5 décembre 2018.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.