Accueil / Environnement /

Transalliance, Air Liquide et Samada au Prix SLID

, par Iwen Layec

Air Liquide Advanced Business (ALAB) et Transalliance participent dans la catégorie Chargeurs du Prix de l’innovation durable, avec la première "station multi-énergies propres" en Europe.

La route est et restera en France, le mode de transport de marchandises prépondérant de par sa flexibilité et sa rapidité. Le spécialiste des gaz Air Liquide, et le spécialiste de la supply chain Transalliance considèrent qu’il est essentiel de contribuer au développement de solutions routières propres et économiques, pour servir la compétitivité des entreprises françaises tout en diminuant l’impact du transport de marchandises pour l’environnement.
Au vu des investissements nécessaires dans les infrastructures et les véhicules, l’utilisation d’énergies alternatives nécessite des partenariats solides et de long terme. Air Liquide dispose du savoir-faire pour alimenter des véhicules en bio-GNV, et fournit une solution cryogénique à l’azote pour les groupes froid. De son côté, Transalliance poursuit ses efforts pour réduire son empreinte écologique et est soutenu par un de ses clients, Samada, prêt à l’accompagner dans l’aventure des énergies alternatives.
Ce partenariat tripartite a ainsi donné naissance, en juin 2016, à la première « station multi-énergies propres » européenne dédiée au transport de marchandises, située à Fléville-devant Nancy.
La station, opérée par Air Liquide, dispose d’une capacité de 80 camions par jour. Ouverte à tous les transporteurs, elle permet d’approvisionner sur un même site les véhicules en gaz naturel pour véhicules (GNV et bio-GNV), en gaz naturel liquéfié (GNL et bio-GNL) et en azote liquide.
Outre les défis techniques relevés par les partenaires, le point crucial du projet a été l’engagement de chacun sur le long terme pour mutualiser un volume de transport suffisant et justifier l’investissement dans la station.
Les avantages environnementaux du gaz par rapport au gazole sont évidents : baisse des émissions de polluants atmosphériques (-85% pour les particules, -30% pour les NOx), des émissions de gaz à effet de serre (jusqu’à -90% pour les bio-GNV) et des nuisances sonores (-50% pour la motorisation GNV). De son côté, la solution cryogénique à l’azote permet de réduire de 100% les nuisances sonores liées au groupe froid et de 90% les émissions de particules de l’ensemble du camion. Le carburant gaz naturel est aussi économique, avec un prix kilométrique inférieur ou égal au diesel, et crée de la valeur pour les territoires, le bio-GNV proposé par Air Liquide étant issu d’unités de purification de biogaz situées en France.
Cet exemple réussi de collaboration tripartite a permis de faire émerger une solution de transport propre viable. Celle ci fut reproduite sur le même modèle pour deux autres stations en 2016 et le sera pour au moins huit stations supplémentaires en 2017.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 164 - Avril / Mai 2017

Stratégies Logistique n°164 est paru.

Hors-série n°12 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui se tiendra à Paris - La Défense le 25 avril 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°11 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris - La Défense le 13 décembre 2016.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.