Accueil / Entreprise /

UPS se veut plus rapide vers l’Europe

, par La rédaction

UPS a annoncé une série d’améliorations de son réseau et de ses infrastructures pour réduire ses temps de transit en Europe.

Objectif d’UPS : réduire les temps de transit entre plus de 350 villes dans 26 pays à travers l’Europe [1].
Ces progressions du temps de transit résultent en partie des 2 milliards de dollars qu’UPS a décider d’investir dans son réseau et ses infrastructures européennes entre 2014 et 2019. Le groupe a déjà accompli un tiers de son programme d’extension de réseau et de reconstruction, avec de nouveaux équipements annoncés en Belgique, Danemark, France, Allemagne, Hollande, Pologne, Suisse et au Royaume Unis.
Les clients de certaines régions de France vont ainsi bénéficier de livraisons terrestres plus rapides vers certains pays européens.
« Nous avons réduit les temps de livraison jusqu’à 24 heures. »
En 2016, UPS a annoncé des plans d’investissement de 100 millions de dollars pour la construction d’un nouveau centre de tri et service de livraisons à Corbeil-Essonnes / Evry. Son ouverture est prévue pour le premier trimestre 2018, en remplacement des sites de Chilly-Mazarin et de Savigny.


[1Bulgarie, Croatie, République Tchèque, Grèce, Hongrie, Italie, Roumanie, Slovaquie, Slovénie et Espagne

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 186 - décembre 2020 / janvier 2021

Stratégies Logistique n°186 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.