Accueil / Entreposage / Manutention /

Atlet dans les fourches de Nissan

, par La rédaction

Les deux constructeurs viennent d’annoncer le rachat d’Atlet AB par Nissan Forklift. Les marques et les réseaux sont préservés.

Le monde de la manutention est resté calme depuis quelques années et l’acquisition de BT par Toyota. Aujourd’hui, c’est encore un constructeur (franco) nippon qui achète une entreprise suédoise. Mais pour les spécialistes du secteur, cette opération était inéluctable. En effet, depuis que Renault-Nissan a décidé de conserver cette activité et de la développer, il était nécessaire d’apporter le magasinage dans son escarcelle afin de proposer une gamme complète. Et la filiale française a toujours été à la pointe dans ce domaine, puisqu’elle a conclu dès la fin 2002 un accord avec Atlet pour distribuer sous ses couleurs le matériel du constructeur suédois. Par la suite, le Royaume-Uni et l’Espagne, puis récemment l’Australie ou le Benelux avaient suivi cette voie. Aujourd’hui, ce rachat satisfait les deux parties. Atlet, qui réalise un chiffre d’affaires de 182 millions d’euros et vend 6 500 appareils, était « sans succession familiale naturelle. Nous voulions trouver un partenaire industriel pour pérenniser notre développement à long terme et renforcer la marque Atlet », vient de déclarer Knut Jacobsson, qui a créé l’entreprise en 1958. Et Nissan, voit une « opportunité de vendre rapidement une gamme complète à l’ensemble de l’Europe, mais aussi sur les autres continents comme l’Asie », explique en exclusivité Michel Eymard, directeur général de Nissan Forklift France. Cette opération prouve l’importance de cette activité pour le groupe Renault-Nissan. Il est vrai qu’elle est en forte progression et qu’elle réalise 676 millions d’euros de chiffres d’affaires avec 30 000 chariots élévateurs vendus en 2006. « C’est un signe extrêmement fort de la part de la direction, qui réalise un investissement important. Cette acquisition ouvre beaucoup de perspectives au niveau industriel et commercial. Nous allons développer des synergies qui renforceront notre puissance d’achats. Et nous allons pouvoir développer des produits nécessaires à notre gamme, parfois plus simples et moins onéreux », conclut Michel Eymard.

O.C.

 

Photo : Michel Eymard, directeur général de Nissan Forklift France

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 186 - décembre 2020 / janvier 2021

Stratégies Logistique n°186 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.