Accueil / Entreposage / Manutention /

Chaise musicale

, par La rédaction

« Les récents événements montrent que les hommes constituent un élément stabilisant permettant d’assurer les changements de cap en douceur. »


Depuis quelques mois, un gigantesque ballet d’acquisitions a mouvementé le monde des prestataires logistiques. Pas moins de 16 milliards d’euros ont ainsi changé de mains en quelques mois ! Un chiffre colossal attestant, s’il le fallait, de l’accélération de la concentration et de l’apparition de « mega players », selon la formule de Pierre Blayau, pdg de Geodis, ou d’acteurs globaux comme le voit Tobias Jerschke, de Kuehne + Nagel. Cette valse d’entreprises a tendance à bousculer les équipes dirigeantes et incite à jouer au jeu bien connu de la chaise musicale. Les récents événements pourtant montrent que les hommes constituent un élément stabilisant permettant d’assurer les changementsde cap en douceur. Ainsi Xavier Urbain, qui avait déjà assuré la transition entre Hays Logistics et ACR Logistics, devient directeur de l’Europe du Sud Ouest de Kuehne + Nagel.

Et Fiona Durousseaud, ex-directrice générale de Premium Logistics, garde les mêmes fonctions pour Wincanton France. Mais si les hommes ne changent pas, les centres de gravité, eux, ont changé. Certes, Xavier Urbain occupe un poste à l’échelon du continent européen. Mais il doit composer avec un homme, l’Allemand Tobias Jerschke, qui s’occupe du développement de l’entreprise dans cette région. Un poste clé.

Chez Wincanton, c’est désormais le britannique Gérard Connell, par ailleurs directeur financier du groupe, qui prend désormais la direction de l’Europe du Sud-Ouest. Et chez Geodis, l’Allemand Chris Ohlund devient patron des opérations de Geodis Europe !

Nous assistons donc logiquement à une européanisation de l’élite dirigeante, y compris à la tête des entreprises françaises. Lorsque Jérôme Lièvre part chez Mory Team, c’est un néerlandais de 49 ans, Jos Van Stratum, qui le remplace à la tête de Neopost Logistics France. De fait la représentativité française est de moins en moins présente au sein des états-majors européens. Signalons toutefois l’arrivée de Laurence Tanty à la tête de Linpac Materials Handling, filiale du groupe Linpac. Une française présidente d’un groupe Anglais ! Le fait est suffisamment rare pour le signaler. D’autant plus qu’elle n’est pas originaire du secteur de la manutention mais vient de chez Sarah Lee Espagne...

Plus qu’à un changement d’homme, c’est à un changement culturel auquel nous assistons. C’est particulièrement flagrant chez Geodis, où les quadras sont en train de prendre le pouvoir. Ce champion de la croissance interne nomme des hommes qui ne sont plus nécessairement issus du sérail. Luc Oursel, 45 ans, qui sera amené à remplacer François Branche, est un ingénieur de formation qui a travaillé chez Schneider et Sidel. Quant à Jérôme Gasquet, 44 ans, vice président de la nouvelle direction des ventes et du marketing, il était auparavant directeur Supply Chain monde de Danone Boissons. Un processus quasiment inimaginable il y a quelques années encore !

Gilles Solard

Sur le même sujet

Derniers articles publiés dans les rubriques Manutention

Derniers articles publiés à propos de

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 186 - décembre 2020 / janvier 2021

Stratégies Logistique n°186 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.