Accueil / Entreposage / Manutention /

L’Allemagne s’intéresse à la RFID

, par La rédaction

Un projet de recherche est mis en place Outre-Rhin pour définir des standards transectoriels.

« Forschung für die Produktion von Morgen » (recherche pour la production du futur) : tel est le nom du projet lancé par le ministère Allemand de l’éducation et de la recherche. Ce programme prévu sur une durée de trois ans et mené par un consortium doit permettre de définir des standards transectoriels, afin d’utiliser la RFID dans l’industrie et dans le commerce. De nombreuses sociétés industrielles ont déjà rejoint ce projet et notamment des fabricants de chariots de manutention. On retrouve le nouveau groupe Kion (Linde et Still) et Jungheinrich. Ce dernier est coordinateur du projet pour ce secteur. Et comme le précise Ralf Baginski, chef du développement chez Jungheinrich, « notre préoccupation majeure est le développement de technologies fondamentales pour la communication RFID entre les chariots élevateurs et les supports de charge. Le but est d’augmenter ainsi l’efficacité des flux de biens dans l’industrie et le commerce. »

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 186 - décembre 2020 / janvier 2021

Stratégies Logistique n°186 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.