Accueil / Le magazine /

Stratégies Logistique n° 125

Soulager le travail humain

, par Gilles Solard

Voir un extrait | Acheter ce numéro | Voir le sommaire

A la veille de l’ouverture du salon Manutention, couplé cette année avec le salon de l’Emballage, les acteurs affûtent leurs armes et cherchent à se montrer sous leurs meilleurs atours. Sur le salon de l’Emballage, le fabricant d’imprimantes Domino annonce une révolution dans le domaine du marquage et du codage des produits.
Côté salon Manutention, c’est le fabricant de chariots Balyo qui cherche à faire sensation avec ses chariots automatiques fonctionnant par géoguidage (p.14). Savoye est aussi au rendez-vous avec la machine E-wrap destinée aux e-commerce de petits produits (p.15). Et Alstef s’apprête à montrer son savoir-faire d’automaticien en installant sur le salon un magasin automatisé.

Cet événement sera en tout cas l’occasion de vérifier que ce secteur se porte plutôt bien. Depuis quelques mois, les commandes affluent et les carnets de commandes se remplissent. Pour les observateurs, la crise a été l’occasion pour les entreprises de pousser la maturation des projets dans le bon sens (lire notre dossier p.34). Mais aussi de s’apercevoir que l’automatisation ne concerne pas qu’un petit public de logisticiens éclairés. Après les grands groupes, ce sont aujourd’hui les grosses PME qui tirent ce marché. Et après les chargeurs, c’est au tour des prestataires logistiques d’anticiper les évolutions à venir (p.36). Au point qu’il n’est sans doute plus d’actualité de parler de retard français, voire d’exception française, contrairement à une idée répandue.

Un bémol cependant : les installations récentes de Pasquier dans l’agroalimentaire ou de Socamil (Leclerc) dans la grande distribution, pour citer deux exemples, ne sont pas visitables. Le halo du secret entoure de telles réalisations. Preuve qu’elles suscitent encore de la réserve, des réticences, voire de la méfiance vis à vis de technologies qui soulagent pourtant le travail humain lorsqu’il est pénible et qui permettent de frôler le zéro défaut.

Achat du numéro 125 France

Achat du numéro 125 étranger

17€ 20€

Bon de commande

Vous préférez payer par chèque ou par virement ?
Téléchargez le bon de commande.

Feuilletez un extrait de ce numéro :

Sommaire

DECOUVRIR

  • 3 Edito
  • 6 Tableau de bord
  • 8 En mouvement
  • 10 Entreprise
    Le foie gras a son sanctuaire
    Fives Cynetic équipe OCP
    Balyo lève 2 millions d’euros
    Trois opérations dans une machine
  • 16 Immobilier
    Sisley brille dans le solaire
    Baromètre exclusif Jones Lang LaSalle
  • 18 Entrepôt du mois
    Premier entrepôt frigorifique HQE

PARTAGER-COMPRENDRE

  • 22 Interview
    Francis Grignon, Sénateur UMP du Bas-Rhin
  • 24 Témoignage
    Panapro, de la pâte au PIC
  • 25 Entretien avec Pascal Dezoteux, directeur logistique du groupe Holder
  • 28 Enquête WMS
    A la recherche d’un nouveau modèle

APPROFONDIR

  • 34 Dossier Automatisation
    Trois évolutions majeures permettent d’expliquer l’embellie actuelle : la préparation de commandes « produits vers l’homme », les magasins automatisés qui ordonnancent les flux et l’informatique. Etat des lieux.

ACHETER

  • 44 Imprimantes
  • 50 Index des sociétés

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 179 - octobre / novembre 2019

Stratégies Logistique n°179 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui se tient à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.