Accueil / Entreposage / Systèmes automatisés /

Still cherche à rebondir

, par Gilles Solard

Le fabricant de chariots se réorganise en France et équipe sa force de vente d’un matériel de géolocalisation.

Durant la crise, le marché mondial du chariot élévateur a sévèrement reculé, passant de 950000 unités à 480 000, expliquait Thomas Fischer, président de Still France, le 1er octobre dernier lors d’une conférence de presse. « Sur deux ans, nous avons perdu la moitié du marché », indique-t-il. Heureusement le marché français a mieux résisté grâce aux chariots de magasinage qui représente les trois quart du marché. Le projet Still 2012 tient compte de cette évolution et va chercher à se focaliser sur les services et la location. Le fabricant de chariot a par ainsi réorganisé son organisation en région. Il compte désormais 9 directions régionales contre 15 auparavant sans réduction du nombre d’agences. Une organisation qui tient mieux en compte le client avec la mise en place de 27 coordinateurs service (CS), garant du taux de service client, et de 28 responsables service client (RSC), garants de la prestation de services. De quoi augmenter le taux de présence des commerciaux sur le terrain de10%.

Still a également équipé sa force commerciale de matériels de géolocalisation : sans doute une première dans le secteur de la manutention puisque 380 techniciens disposeront d’un Tomtomwork « pour améliorer notre réactivité ». L’outil sera d’ailleurs interfacé par la suite à l’ERP SAP du constructeur.

Le fabricant de chariots cherche aussi à contrôler les dépenses des utilisateurs liées aux chariots en déployant Still Report à l’international. Implanté en France il y a 3 ans, cet outil permet d’organiser, d’analyser et d’optimiser les coûts de sa flotte de chariots : planning des entretiens, détail de la facturation, vision du parc client, financière et comparative. « L’analyse financière permet l’analyse des coûts de maintenance, des engagements horaire avec un classement par top et flop », indique-t-on chez Still.

Enfin le constructeur a une petite pensée pour l’automatisation qu’il estime être « un marché en développement ». Il a ainsi noué un partenariat avec le fabricant d’AGV (« automated guided vehicle ») BA Systemes, basé à Rennes. « Notre alliance avec Still nous permet d’élargir notre offre en proposant des chariots grande hauteur entièrement automatisés », explique Jean-Luc Thomé, président de BA Systemes. Une première réalisation a eu lieyu pour la société Clairefontaine où deux AGV ont été installés. Le début d’une Idylle ?

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 178 - septembre 2019

Stratégies Logistique n°178 est paru.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°17 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 5 décembre 2018.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.