Accueil / Environnement /

« Objectif CO2 » : Vers un dispositif intégré pour la logistique

, par La rédaction

En juillet et août, retrouvez les Dossiers de l’été de Stratégies Logistique. L’occasion de revenir sur les grandes actualités du secteur du début d’année.

L’Ademe et l’AFT ont profité de la première édition des « Trophées Objectif CO2 » pour évoquer l’avenir du programme de réduction des émissions de gaz à effet de serre destiné au transport routier.

Organisés le 22 février sous l’égide de l’Ademe et de l’AFT, les « Trophées Objectif CO2 » venaient valoriser les entreprises de transport routier de marchandises et de voyageurs engagées dans la démarche. L’occasion de récompenser les entreprises les plus performantes, de présenter les entreprises labellisées et d’évoquer l’avenir.
Dix ans déjà
Lancée il y a près de dix ans, la Charte « Objectif CO2 : les transporteurs s’engagent » a bien grandi. Désormais géré par l’AFT depuis mai 2016, le dispositif renommé « Programme Objectif CO2 » intègre toujours la charte du même nom mais aussi un label. La première permet à tout transporteur de s’engager, sur trois ans, dans une démarche de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre. Le label vient, lui, récompenser les entreprises ayant atteint un haut niveau de performance.
Des transporteurs récompensés
Différents trophées ont été remis lors de l’événement. Le « trophée de la meilleure progression » a récompensé les six entreprises ayant le plus réduit leurs émissions de CO2. Pour les marchandises, les transports Manaux, Guy Casset et Chronopost ont reçu leur trophée. De leur côté, les sociétés Megevand Frères et Sotradel ont été récompensées par le « trophée de l’action la plus innovante » pour leur collaboration dans le cadre du projet Equilibre.
44 entreprises ont ensuite reçu leur label Objectif CO2. Pour les promoteurs du dispositif, la montée en charge du label (13 entreprises labellisées en 2015, 19 en 2016 et déjà 12 en 2017) reflètent l’intérêt réel du secteur pour la démarche.
Un dispositif global pour la logistique
L’événement a aussi été l’occasion pour l’Ademe d’évoquer l’avenir du dispositif. Les outils à disposition des transporteurs (« fiches actions » et outils Web) devraient ainsi évoluer cette année. Outre les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre, ils permettront aux transporteurs, d’ici la fin de l’année, d’évaluer et de suivre leurs émissions de polluants locaux. Ils intégreront aussi des notions de nuisances sonores, conformément aux travaux menés avec Certibruit, et d’économie circulaire, notamment pour les questions de rechapage.
Enfin, l’Ademe a annoncé sa volonté de mettre en œuvre « un dispositif global d’engagements volontaires et de labellisation pour l’ensemble des acteurs de la filière logistique ». Les chargeurs ont déjà le dispositif FRET 21 et des discussions sont en cours avec les commissionnaires. Le dispositif global pourrait aussi intégrer les collectivités, notamment dans le cadre des Chartes locales de logistique urbaine durable.

Le programme en chiffres :
1 325 entreprises signataires de la Charte depuis 2009
1 118 entreprises du transport routier de marchandises et 207 entreprises de transport routier de voyageurs), soit environ ¼ du parc de véhicules lourds français
Près de 400 000 tonnes de gaz à effet de serre évitées par an, soit plus de 1,6 million de tonnes à fin 2016 depuis 2009
44 entreprises labellisées

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 165 - Juin / Juillet 2017

Stratégies Logistique n°165 est paru.

Hors-série n°14 - Value Chain Pharma

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Value Chain Pharma, qui s’est tenu à Paris - La Défense le 28 juin 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°13 - Value Chain Software

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Value Chain Software, qui s’est tenu à Paris - La Défense le 15 juin 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.