En bref

Ovrsea ouvre un bureau à Marseille

SFR utilise les colis connectés de LivingPackets

Découvrez l'abonnement numérique

Accueil / Immobilier

Panattoni dévoile ses premiers bâtiments

, par Erick Demangeon

Entre août et novembre, Panattoni proposera trois nouveaux entrepôts de classe A, de 38 000 à 62 000 m2, à Meaux, Beauvais et Troyes. Lancés en blanc, ces bâtiments sont les premiers construits en France par le développeur immobilier américain. D’autres suivront en 2024 et 2025, dont le premier City Dock à Moissy-Cramayel.

Exception faite des Hauts-de-France, l’offre d’entrepôts neufs de classe A s’est asséchée dans l’Hexagone. « Le marché de l’immobilier logistique manque d’actifs et de foncier de qualité. Le taux de vacance y est historiquement faible en outre », confirme Salvi Cals. « Cet environnement est favorable aux projets lancés en blanc et en phase d’achèvement », selon le directeur général de Panattoni France. Telle est l’offre que le développeur d’immobilier logistique et industriel propose. Le fruit d’opportunités saisies et d’investissements, engagés sans clients et dont il a supporté le risque, depuis son implantation sur le territoire français, en septembre 2021. En témoigne la construction en blanc de sa première plateforme nationale, sur le Parc d’activités du pays de Meaux, à Villenoy, en Seine-et-Marne. En possession de son permis de construire, ce site figurait dans un portefeuille composé de quatre projets immobiliers et deux bâtiments, racheté à Prologis en juin 2022.

Première livraison en Ile-de-France

Avec le concours de GSE, Panattoni a lancé sa construction en septembre 2022. « Sa livraison est prévue en août prochain et de nombreux prospects se sont déjà manifestés  », a précisé Salvi Cals, le 12 mai, lors de l’inauguration de sa première cellule. Cet événement s’est déroulé, notamment, en présence de Jean-François Copé, maire de Meaux et président de la Communauté d’agglomération du pays de Meaux, aménageur du parc d’activités éponyme.

Sur un terrain de 8 ha, la surface du bâtiment s’élèvera à 38 000 m2, divisible en 4 cellules de 9 000 m2. Sa hauteur utile de stockage a été optimisée jusqu’à 11,5 m. Traversant, il sera équipé de 58 portes à quai et d’un parking de 225 places VL. « Cette offre unique dans l’est francilien, aux portes du Grand Paris, peut accueillir, dans un délai très court, un très large panel d’activités nécessitant une ICPE », a valorisé Salvi Cals. Visant la certification BREEAM Very Good, sa réalisation, en un an seulement, représente un investissement de 46 M€ pour Panattoni.

JPEG - 43.2 ko
Entrepôt Panattoni de 45 000 à Beauvais disponible d’ici novembre 2023
® Panattoni

Deux plateformes d’ici novembre

Cette inauguration a été l’occasion de présenter les prochaines livraisons d’entrepôts du développeur en France. Deux, construits également en blanc, pourront accueillir leurs clients d’ici novembre 2023. Le premier, à Allonne près de Beauvais, proposera 45 000 m2 divisibles en 7 cellules. Aménagé sur une friche industrielle de 15 ha, avec le promoteur immobilier ADM, il vise les certifications BREEAM Very Good et BiodiverCity. Il représente un investissement de 34 M€.
Le deuxième bâtiment s’intègre à un complexe Seveso seuil bas de plus de 110 000 m2 à terme. Réalisés à proximité de Troyes, sur le Parc logistique de l’Aube, labellisé « Parc de référence » et « Territoire de Logistique », ses entrepôts seront certifiés BREEAM Very Good. Sur les communes de Saint-Léger-près-Troyes, Buchères et Mousseux, l’entrepôt disponible dès novembre proposera 62 200 m2, divisibles en 10 cellules. Construit avec le groupe Idec, il représente un investissement de 52 M€.
Sur ce site, qui peut recevoir un embranchement ferroviaire, la livraison d’un second entrepôt, en blanc également, est prévue en 2024 ou 2025. De près de 50 000 m2 en 8 cellules, son coût de construction est estimé à 41 M€. Avec un calendrier d’achèvement identique, Panattoni réhabilite une friche industrielle à Ormes, près d’Orléans. Ce projet comprend l’aménagement de deux bâtiments, toujours en blanc, d’environ 30 000 et 33 000 m2. Le développeur confie enfin des disponibilités sous 24 mois à Alençon (19 à 25 000 m2) et à Lyon (7 000 m2).

Premier « City Dock » en 2024

JPEG - 92.9 ko
Salvi Cals, directeur général de Panattoni France
® Panattoni

Illustré par ce programme, « Panattoni France met l’accent sur les projets en blanc, l’acquisition de friches, de terrains déjà artificialisés et de bâtiments vieillissants à réhabiliter », explique Salvi Cals. Cette stratégie est à l’œuvre pour son premier « City Dock » en Ile-de-France. « Son chantier débutera cet été à Moissy-Cramayel sur une fiche industrielle de 2,5 ha. Le concept City Dock de Panattoni, développé notamment en Allemagne, consiste à aménager des parcs d’activités dans des environnements urbains », indique-t-il. A Moissy, quatre bâtiments de 3 000 m2, divisibles en cellule de 1 000 m2, seront livrés d’ici fin 2024. « Certifiés BREEAM Very Good et BiodiverCity, ils pourront héberger des activités industrielles, technologiques et/ou logistiques ». Panattoni prévoit d’investir 24 M€ dans la création de ce City Dock.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 207 - juin / juillet 2024

Stratégies Logistique n°207 est paru.

Supplément immobilier / SIMI 2023

Téléchargez ou feuilletez ce hors-série consacré au salon SIMI qui s’est tenu à Paris du 12 au 14 décembre 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 23 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui s’est tenu à Paris le 28 septembre 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.