Le numéro 203 est en accès libre

Feuilletez gratuitement Stratégies Logistique 203 - octobre/novembre 2023.

En bref

GXO installe 500 m2 de panneaux photovoltaïques sur son site logistique de Miramas (13)

CLS iMation va intégrer les solutions de stockage de Gebhardt

Sobriété énergétique : Heppner a réduit de 13% en un an la consommation de ses bâtiments

Argan construit 18 000 m² carbone neutre à Chartres

Argan construit 18 000 m² carbone neutre à Chartres

Découvrez l'abonnement numérique

Accueil / Supply Chain / E-commerce

La vente de produits en ligne en baisse de 1,8% en 2023

, par Renaud Chasle

Le bilan du e-commerce français en 2023 publié par la Fevad fait état d’une baisse des ventes des marchandises par rapport à 2022, compensée par la hausse de 20 % de la vente de services.

Selon le bilan de la fédération e-commerce et vente à distance (Fevad), le marché du e-commerce affiche en 2023 une baisse de 1,8% par rapport à 2022 en ce qui concerne les ventes de produits. Déjà en 2022 les ventes en ligne avaient baissé de 7% par rapport à 2021. Le nombre de transactions est lui aussi en baisse en 2023 : -3% malgré une légère hausse du panier moyen (+1% soit 59 euros). Le chiffre d’affaires des ventes de produits représente 61,2 milliards d’euros.

Dans le détail la baisse des commandes sur les produits non-alimentaires atteint -9% en 2023. Le chiffre d’affaires est porté par la hausse du panier moyen de +3%. Avec une baisse des commandes de -2%, les cyberacheteurs ont maintenu l’adaptation de leurs comportements d’achats. Alors que les catégories beauté et meuble/décoration résistent mieux avec respectivement +5% et -1% par rapport à 2022, la mode/textile et les produits techniques/électroménager continent de diminuer (-5% et -9%). En revanche le niveau élevé de l’inflation sur l’alimentaire (+12%) a entraîné une hausse de +11%du chiffre d’affaires alimentaire/produits de grande consommation en 2023. L’activité sur les marketplaces résiste à la baisse des ventes de produits non-alimentaires, avec un volume d’affaires en léger recul de -1%.

Effets de l’inflation

La Fevad explique que ces résultats sont dus à la forte inflation. « Face à la hausse des prix et à l’urgence climatique, les cyberacheteurs ont continué à modifier leurs comportements en arbitrant entre consommation, déconsommation et épargne, achats de produits et de voyages/loisirs, achats de produits neufs et de seconde main. Ainsi ce sont les domaines de l’indispensable (alimentaire) et du loisir qui se maintiennent le mieux, tandis que les secteurs où il existe une offre de seconde main importante ou ceux qui s’inscrivent dans des cycles de renouvellement plus variables sont confrontés à des baisses de volumes. Les arbitrages de consommation continuent de freiner la consommation sur internet », indique la fédération.

Mais globalement, le secteur du e-commerce affiche une hausse de 10,5% sur un an pour atteindre 159,9 milliards d’euros en 2023. Cette croissance est soutenue par les ventes de services, en hausse de 20% par rapport à 2022. Au total 2,35 milliards de transactions ont été réalisées sur internet en 2023 soit +4,9%.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 205 - février / mars 2024

Stratégies Logistique n°205 est paru.

Supplément immobilier / SIMI 2023

Téléchargez ou feuilletez ce hors-série consacré au salon SIMI qui s’est tenu à Paris du 12 au 14 décembre 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 23 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui s’est tenu à Paris le 28 septembre 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.