Accueil / Entreposage / Prestataires logistiques /

Comment DHL s’adapte au boom du e-commerce

, par Stratégies Logistique

Dans un entretien au journal Le Parisien, Philippe Prétat, PDG de DHL Express, branche du groupe allemand Deutsche Post DHL, explique comment l’entreprise s’adapte au boom des ventes en ligne.

Historiquement tourné vers le B to B, DHL Express France a vu son activité s’adresser de plus en plus aux particuliers, avec l’essor inédit du commerce en ligne. DHL transporte aujourd’hui 42 millions de colis à l’import et à l’export, pour des particuliers et des professionnels, comme Mango, Zara ou encore Total. « L’import représente près de 60 % de nos volumes dont la moitié provient du e-commerce », détaille Philippe Prétat. Pour ce qui est des colis, 38 % des importations font faites pour des particuliers contre... 2 % en 2019 !

« En 2020, nous serons au-dessus de 5 % de croissance de volumes transportés. C’est pas mal surtout si l’on prend en compte les 10 à 20 % de baisse enregistrés quand les entreprises étaient fermées pendant le confinement et qu’on ne travaillait quasiment plus qu’avec les particuliers », note le PDG.

Nouveau hub et livraisons

Pour faire face aux nouveaux flux, DHL rappelle son investissement de 170 millions d’euros dans le nouveau hub de Roissy Charles de Gaulle de 34 000 m2 qui sera opérationnel en octobre 2021. Avec une capacité de 38 000 colis par heure, soit 15 fois plus que l’installation actuelle, le site permettra de traiter tous les colis sur place, soit un gain de 45 minutes en moyenne sur les livraisons.

L’expressiste capitalise également dans la gestion du dernier kilomètre et des livraisons à la demande : domicile, bureau, voisins, consignes, Relais Colis (DHL étant actionnaire 49 % avec La Redoute). « Nous avons également signé il y a trois ans des partenariats avec trois start-up - Tousfacteurs, Yper et Urb-it - impliquées dans les livraisons collaboratives. »Nous allons le développer davantage d’ici la fin de l’année car cela permet de désengorger les livraisons du dernier kilomètre", note Philippe Prétat.

Consignes et Relais colis

DHL développe également un système de consignes, avec une cinquantaine de Swipbox, installées chez Franprix ou dans les maisons de la presse. « En Allemagne, cela fonctionne très bien mais cela accroche moyennement en France, contrairement aux Relais Colis, mode le plus plébiscité. Sachez que 83 % de la population française est à moins de 10 minutes de l’un d’eux. On y livre près de 8 000 colis. L’objectif de Relais Colis est de passer à 8 000 points de retrait dans les deux à trois ans. »

Le magazine et les hors-séries

Hors-série n° 19 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui aura lieu à Paris et en ligne le jeudi 14 octobre 2021.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.