Le numéro 203 est en accès libre

Feuilletez gratuitement Stratégies Logistique 203 - octobre/novembre 2023.

En bref

Sobriété énergétique : Heppner a réduit de 13% en un an la consommation de ses bâtiments

Argan construit 18 000 m² carbone neutre à Chartres

Argan construit 18 000 m² carbone neutre à Chartres

Découvrez l'abonnement numérique

Accueil / Supply Chain / 3/4 PL

Logistique urbaine : LPA se diversifie et prévoit un hôtel logistique

, par Stratégies Logistique

Opérateur historique du stationnement à Lyon, LPA (Lyon Parc Auto) engage sa transformation pour devenir d’ici 2026, un acteur majeur de la métropole lyonnaise « au service des nouvelles mobilités urbaines ».

Au programme : devenir un acteur majeur de l’autopartage sur la métropole, augmenter le nombre de places de stationnement vélos sécurisées, de bornes de recharges électriques, mutualiser les parcs de stationnements dans les parcs privés mais aussi transformer les parkings en espace de vie et bâtir un hôtel logistique urbain. Pour les six années à venir, 122 millions d’euros seront mobilisés pour l’ensemble de ces projets.

Les services seront proposés sur l’ensemble de la métropole lyonnaise, et non plus seulement cantonnés à Lyon et Villeurbanne, toujours « dans le but de réduire les émissions de C02, de la pollution et »d’apaiser et verdir les centres urbains« . L’entreprise va s’ouvrir à de »nouveaux métiers".

Hôtel logistique et transformation de parking

LPA investit aux côtés de la Banque des territoires, de La Poste Immo et de la SERL, en partenariat avec la CNR et la métropole de Lyon, pour créer un futur Hôtel Logistique Urbain (HLU), qui verra le jour d’ici 2023. 9 millions d’euros seront consacrés à la logistique urbaine d’ici 2026.

Transformer les parkings en espaces de vie et de services est également l’un des grands changements majeurs : espace de réunion, de réparation de vélo, accueil touristique, conciergerie et même douches, la société entend développer ses services centrés autour de « l’accueil et du confort d’usage ». Certains parcs LPA permettront de troquer sa voiture électrique ou d’auto partage contre un vélo, une trottinette, ou d’emprunter les transports en commun. 94,7 millions d’euros vont y être investis en trois ans.

Auto-partage et mutualisation des stationnements privés

LPA compte également devenir « le principal opérateur de l’auto-partage en station dans la Métropole ». La flotte Citiz sera quadruplée d’ici la fin de l’année, avec 100 stations, réparties sur l’ensemble des communes de la métropole. L’engagement pris atteint 3,1 millions d’euros.

Enfin, LPA a créé LPA&CO, afin de mutualiser des stationnements dans les parcs privés pour réduire l’occupation de la voirie. Près de 700 places de stationnement vélos supplémentaires seront créées, toujours d’ici la fin d’année, totalisant 2.000 places dans les différents parcs de Lyon et de Villeurbanne. LPA a également annoncé vouloir doubler le nombre de points de charge pour les véhicules électriques. Avec un budget de 850.000 euros consacré à cet aspect, ces points de charge devraient passer de 160 à 300.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 205 - février / mars 2024

Stratégies Logistique n°205 est paru.

Supplément immobilier / SIMI 2023

Téléchargez ou feuilletez ce hors-série consacré au salon SIMI qui s’est tenu à Paris du 12 au 14 décembre 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 23 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui s’est tenu à Paris le 28 septembre 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.