Accueil / Immobilier /

P3 veut jouer les premiers rôles en France et en Europe

, par Erick Demangeon

Lancé dans une stratégie de croissance, P3 Logistic Parks anime le marché de l’immobilier logistique en Europe par ses investissements. En France, le groupe affiche les mêmes ambitions avec, au moins, un doublement annoncé de son patrimoine d’ici 2023.

P3 Logistic Parks a changé de dimension suite à son rachat en 2016 par GIC, le fonds souverain de Singapour. Avec une offre globale, l’investisseur, développeur et gestionnaire d’entrepôts porte depuis les fortes ambitions de son actionnaire sur le marché européen de l’immobilier logistique. En témoigne dès 2017 la reprise du portefeuille Gore Spain Holdings pour 245 M€ composé de 11 sites en Espagne totalisant 322 500 m2. Cette transaction a été suivie en 2019 par l’acquisition du portefeuille Maximus pour 950 M€. Le patrimoine de P3 s’est enrichi alors d’1 Mm2 via 28 actifs en Allemagne, Pologne, Slovaquie, Pays-Bas, Belgique et Autriche. Dernière opération en date, le rachat en octobre 2020 pour plus d’1 Mds€ du portefeuille Matrix et de ses 33 sites en Allemagne consolidant 650 000 m2. Ces investissements, « de plus de 2 Mds€ ces 12 derniers mois » confirme Christophe Chauvard, alimentent la croissance du groupe de 25 % par an ! Ils portent aussi son patrimoine européen « à plus de 6 Mm2 dans 12 pays valorisés à plus de 5,5 Mds€ à quoi s’ajoutent plus d’1,2 Mm2 de réserves foncières », précise le directeur général de P3 Logistic Parks en France.
Stimulée par une demande en entrepôts clé-en-main, la base clients du groupe compte 430 clients en Europe composés à 41 % de prestataires logistiques, 30 % de retailers, 9 % d’industriels issus de l’automotive et 20 % de grands comptes dans d’autres filières industrielles et postales. De façon transversale, 16 % de ses clients interviennent dans le e-commerce.

Stratégie pour la France

JPEG - 5.8 ko
Christophe Chauvard, directeur général de P3 Logistic Parks en France
® P3 Logistic Parks

Soutenu par son actionnaire GIC, P3 affiche encore un grand appétit pour le marché européen de l’immobilier logistique, français en particulier. « Les investissements sur le marché national s’élèvent actuellement à 3,5 Mds€ et pourraient atteindre jusqu’à 5 Mds€ en 2020 ». Pour l’heure, Christophe Chauvard confie que P3 a étudié des dossiers représentant 800 M€ d’investissement. « Notre stratégie pour la France a plusieurs axes dont l’acquisition d’actifs supérieurs à 20 M€ et en portefeuille de plusieurs centaines de millions d’euros ». Les autres leviers de cette stratégie nationale concernent l’achat de fonciers urbains et à réhabiliter comme des friches industrielles. Ils couvrent aussi « les projets de sale & lease-back avec nos clients, d’autres développeurs et des fonds » menés, en parallèle, avec l’optimisation de son portefeuille sous gestion actuel.

Projets nationaux en cours

Dans l’immédiat, les positions de P3 en France sont modestes. En surfaces, elles représentent 5 % des 6 Mm2 détenus par le groupe en Europe, soit 267 000 m2 via 10 sites affichant un taux d’occupation de 93 %. A partir des projets en cours et hors acquisitions déjà programmées, ce volume national est appelé à doubler entre 2021 et 2023. Assuré ou très avancé, « notre potentiel de développement s’élève à 218 000 m2 en nouveaux projets et à 73 000 m2 via des acquisitions ».
Les développements en cours sont localisés à Seclin (23 000 m2 livrable mi-2022), Rouen sur site portuaire trimodal (jusqu’à 65 000 m2 avec livraison du premier bâtiment escomptée en 2022) et à Laon où P3 réhabilite une friche industrielle. D’ici 2022-2023, ce projet dans l’Aisne développera 130 000 m2 en un ou plusieurs entrepôts capables de traiter tous les types de marchandises, dangereuses comprises.

Les acquisitions engagées concernent un entrepôt en VEFA de 38 000 m2 construit en blanc dans la région d’Orléans et le rachat d’une plateforme de 37 000 m2 en région marseillaise. Après la signature de baux à long terme cette année à Brétigny-sur-Orge (10 000 m2 sur un bâtiment de 30 000 m2) et à Saint-Martin-de-Crau (19 000 m2), l’activité locative de P3 sera animée en 2021 par la re-commercialisation d’une plateforme de plus de 40 000 m2 près de Montpellier après le départ d’Orchestra, et de surfaces à Eragny en Ile-de-France. En parallèle, le groupe est engagé dans la certification BREEAM de tous ses entrepôts.
A noter que le fond souverain singapourien GIC s’est récemment associé au gestionnaire européen d’investissements en logistique urbaine Melcombe Partners. Dans une démarche complémentaire à P3, cette collaboration vise acquérir des centres de distribution de petite taille spécialisés dans le dernier kilomètre.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 187 - février / mars 2021

Stratégies Logistique n°187 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.