Accueil / Transport /

Toyota mise sur le train pour ses voitures neuves

, par Stratégies Logistique

L’opérateur Getlink (groupe Eurotunnel) et le prestataire transport et logistique CAT ont mis en place un nouveau service de fret ferroviaire transmanche pour le compte du constructeur japonais Toyota.

Le contrat, passé pour une durée de six ans, concerne une desserte qui reliera le site de production et d’assemblage de Toton, près de Nottingham au Royaume-Uni et le site nordiste Onnaing, près de Valenciennes. A partir d’avril, la boucle desservira également le site de production de Toyota à Kolin, en République tchèque.

Chaque année, près de 70 000 véhicules neufs seront ainsi transportés par voie ferroviaire entre les différentes sites de Toyota. Soit l’équivalent de 270 trains, évitant 8.500 camions et 8.000 tonnes de CO2. Toyota envisage de nouveaux services ferroviaires d’ici 2024, notamment vers l’Italie, l’Espagne et la Turquie.

A terme, le constructeur espère économiser plus de 7 millions de kilomètres sur route par an par camions, tout en gagnant en rapidité. « Ce nouveau type de fret international devrait réduire nos délais de livraison d’environ 50 % », peut-on lire dans le communiqué.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 194 - avril / mai 2022

Stratégies Logistique n°194 est paru.

Hors-série n° 20 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le mercredi 1er juin 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2021

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 8 au 10 décembre 2021.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.