Accueil / Transport /

Une alternative méditerranéenne

, par Gilles Solard

Nous publions tel quel un communiqué d’Intermed (ports de Barcelon, Marseille et Gënes) qui vise à faire valoir auprès de la Commission européenne une meilleure allocation des fonds européens vers les ports du Sud de l’Europe.

Pour un réseau européen de transport durable et efficace en investissant les fonds européens dans les ports méditerranéens : l’alternative méditerranéenne
Les financements européens pour la logistique et le transport doivent privilégier les solutions durables, pragmatiques et tournés vers l’avenir. Ainsi, les régions méditerranéennes et particulièrement leurs ports et leurs connexions terrestres doivent jouer un rôle clé dans la construction des chaines logistiques d’aujourd’hui et de demain en s’affranchissant de ce que l’histoire a créée. La construction du nouveau Réseau TransEuropéen de Transport est donc une grande opportunité pour construire un système de transport européen plus efficient, moins congestionné et plus durable.
C’est pourquoi, les premiers financements du « Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe » doivent être un outil pour la réalisation des objectifs européens de réduction de l’empreinte environnementale des transports en créant un système de transport intelligent et économe en ressources. Dans ce contexte, les ports méditerranéens peuvent aujourd’hui démontrer à la Commission Européenne comment une meilleure allocation des fonds européens vers les ports du Sud de l’Europe conduira à la réalisation d’un réseau de transport durable et efficace.
Le schéma logistique européen actuel génère des externalités négatives inutiles sur l’environnement et les populations. Grace aux améliorations substantielles en termes d’infrastructures, de productivité et d’efficience, les ports méditerranéens sont aujourd’hui reconnus par l’ensemble des acteurs de la chaine logistique comme une alternative crédible permettant d’améliorer la chaine d’approvisionnement des industries et des consommateurs européens.
Le développement des ports méditerranéens, soutenu par les politiques et financements européens, devra se poursuivre dans les années futures afin de créer un système logistique intégrant les deux grandes façades maritimes européennes permettant, ainsi, de garantir un accès efficace et respectueux de l’environnement aux marchés européens.
Face à la constitution des méga-alliances entre armateurs, un nouvel équilibre entre les grandes façades maritimes européennes permettant une répartition harmonieuse de la flotte et une optimisation de la taille et du nombre des escales en Europe, réduira le besoin en nouvelles infrastructures, les menaces de congestion, le besoin en surfaces aménageables et les effets négatifs sur l’environnement.
Par ailleurs, les ports méditerranéens jouent un rôle fondamental dans la politique européenne de voisinage en tant que point de passage entre les pays d’Afrique du Nord et du Moyen Orient et l’Europe. En outre, en plus de coûts de travail inférieurs à d’autres régions européennes, les ports méditerranéens dont l’exploitation est aujourd’hui généralement privatisée, ont vu leur fiabilité et productivité considérablement augmenter.
Lentement mais régulièrement, de plus en plus de compagnies et d’opérateurs européens réduisent l’empreinte environnementale de leur chaine logistique tout en augmentant leur compétitivité en déplaçant leurs flux de marchandises vers les ports de Méditerranée et en choisissant des solutions logistiques innovantes. Cette tendance peut être accélérée si les ports méditerranéens bénéficient d’une meilleure connexion à leur hinterland. Avec cette meilleure connexion, le réseau de transport européen permettra la réalisation d’importantes réductions d’émissions de polluants, la diminution de la congestion ainsi qu’une réduction des coûts comme le montrent plusieurs rapports indépendants.
La mise en œuvre de l’alternative méditerranéenne représente une opportunité unique pour le système de transport européen dont la non-réalisation mettrait en danger la compétitivité de ce système tout en réduisant les chances d’atteindre les objectifs environnementaux de l’Union Européenne.

Texte communiqué par Intermed Gateways (association entre les ports de Barcelone, Gênes et Marseille) fondée en 1998 dont le principal objectif est la promotion des ports méditerranéens et de leur rôle dans la construction d’un réseau européen des transports efficient et durable.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 197 - octobre/novembre 2022

Stratégies Logistique n°197 est paru.

Hors-série n° 21 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui se tiendra à Paris le jeudi 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2022

Téléchargez ce supplément spécial immobilier publié à l’occasion du salon SIMI 2022, organisé à Paris du 6 au 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.