Accueil / Supply chain management /

Le WMS perd son latin

, par Gilles Solard

La nouvelle version de Logistics manager Suite chez A-Sis s’adapte aux nouveaux besoins du marché en s’enrichissant de multiples fonctionnalités.

Les logiciels d’entreposage ne sont plus ce qu’ils étaient. De nouvelles fonctions viennent enrichir ces logiciels censés gérer des stocks. « Les WMS sont arrivés au bout de ce qu’ils pouvaient faire », assène Chantal Ledoux, présidente d’A-sis, au SITL. De nouveaux besoins surviennent comme l’énergie et le développement durable, nécessitant des systèmes logistiques de plus en plus sophistiqués « avec une logique de flux multiples et inter-entreprises ». Le WMS d’origine ne ressemble en réalité plus du tout à ce qu’il était auparavant. La suite Logistics Manager est aujourd’hui affublée d’un TMS bien dimenssionné, ce que d’aucuns appelle le « flow management ». Mais il comprend également de la gestion des commandes (order management) et des modules de supply chain management (prévisions, gestion des appros, optimisation des flux multi-sites). « C’est de la gestion d’entrepôt à un niveau supérieur », résume Frédéric Mancion, pdg de Savoye. Bref, le WMS est en train de perdre son latin ! Pas A-Sis, qui lui, continue sur sa lancée. En 2009, le chiffre d’affaires de l’entreprise est en croissance de 12%. « Une année satisfaisante », déclare Chantal Ledoux, présidente d’A-Sis, qui réalise 25 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2009.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 198 - décembre 2022/janvier 2023

Stratégies Logistique n°198 est paru.

Hors-série n° 21 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui s’est tenu à Paris jeudi 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2022

Téléchargez ce supplément spécial immobilier publié à l’occasion du salon SIMI 2022, organisé à Paris du 6 au 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.