Accueil / Entreposage / Systèmes automatisés /

Amazon-Balyo pour des chariots élévateurs sans conducteurs

, par Stratégies Logistique

La petite entreprise française Balyo a été choisie par le géant du e-commerce pour robotiser les chariots de manutention. Ce qui implique que le stockage, la recherche des produits, le chargement et le déchargement des étagères deviendraient des tâches totalement automatisées.

A mi-chemin entre les robots et les voitures autonomes, les systèmes de Balyo peuvent transformer n’importe quel chariot élévateur existant : en gros, les chariots standards existants sont équipés d’une sorte de boîte noire qui leur permettent de fonctionner sans chauffeur. La seule opération qui ne soit pas robotisée dans l’entrepôt, c’est le chargement et le déchargement des camions.

"L’ensemble de l’entrepôt peut alors fonctionner en mode autonome, avec une salle de contrôle gérant l’ensemble des flux", indique le spécialiste du chariot élévateur sans conducteur. Le marché mondial du mouvement de palettes par chariots élévateurs est aujourd’hui évalué à 200 milliards d’euros par an, dont 80 % de salaires des conducteurs.

Cartographie automatique

Le système de capteurs laser fonctionne sans nécessiter aucun système de guidage intégré au bâtiment car il cartographie automatiquement l’environnement pour se repérer. Un système de sécurité permet aux robots de détecter les humains et les obstacles dans un rayon de 360 degrés.

Amazon a passé des accords financiers avec Balyo : pendant sept ans, il va pouvoir souscrire jusqu’à 29 % du capital de la compagnie, en fonction de commandes futures pouvant s’élever jusqu’à 300 millions d’euros. Plus exactement, Amazon va recevoir gratuitement des bons de souscription d’actions (BSA) qu’il pourra exercer progressivement en fonction de ses commandes.

Financement de la R&D et du déploiement

Cet accord va permettre d’apporter dans un premier temps 35,6 millions d’euros à la firme française. Fondée en 2005, la start-up avait jusqu’ici beaucoup de mal à financer sa R&D et son déploiement commercial avec seulement 500 robots actuellement en service : cet accord lui apporte une visibilité financière et assure un déploiement commercial.

Baylo est implantée à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). Elle emploie près de 200 salariés dans le monde et devrait annoncer 23,3 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018. Linde Material Handling, l’industriel allemand inventeur du Fenwick, est présent au capital de Balyo quasiment depuis plusieurs années, aux côtés d’Hyster-Yale, de Bpifrance, du fonds Seventure et des deux fondateurs.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 175 - Février / Mars 2019

Stratégies Logistique n°175 est paru.

Hors-série n°17 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 5 décembre 2018.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°16 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 12 décembre 2017, et découvrez les candidats en lice pour le Prix de l’innovation durable 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.