Accueil / Entreprise /

Comment Corepile structure une supply chain plus responsable

, par Stratégies Logistique

L’éco-organisme Corepile a été accompagné par le cabinet de conseil Adameo dans la gestion des appels d’offre, pour la troisième fois consécutive. Il fallait notamment réussir à maitriser les coûts de fonctionnement, face à l’inflation et aux incertitudes sur les cours de l’énergie et des métaux.

L’éco-organisme Corepile émet tous les trois ans des appels d’offres supply chain. Le dernier a été réalisé de mars à juillet dernier. L’objectif est évidemment de maintenir la qualité de service d’une mission d’intérêt général, dans une démarche d’amélioration continue et de respect des obligations de son cahier des charges d’agrément.

Corepile assure en effet depuis près de 25 ans en France la collecte, le tri et le recyclage des piles et accumulateurs portables, grâce à une vingtaine de prestataires, à travers la France et certains pays limitrophes. Le marché est « complexe, spécialisé et avec peu de concurrents », souligne le cabinet Adameo. « L’un des enjeux majeurs pour Corepile est donc d’identifier au plus tôt les nouveaux procédés industriels et nouveaux acteurs qui pourraient améliorer le niveau général de service ».

Réexamen des collaborations

En plus des quatre nouveaux prestataires de collecte qui ont intégré le réseau de Corepile, « l’appel d’offre aura également été l’occasion de réexaminer les conditions de la collaboration avec le panel de fournisseurs déjà existants, notamment dans un contexte économique perturbé et évolutif », précise le cabinet conseil. "Adameo nous a aidés à définir les bonnes méthodologies de sourcing et de négociations, a donné le rythme de cette démarche importante pour nous, et a accompagné nos équipes dans la construction de partenariats durables avec nos fournisseurs. »

Plusieurs prestataires ont d’ailleurs inclus dans leur réponses un mécanisme d’indexation sur les cours de certaines énergies ainsi que sur la revalorisation des matières premières et l’ajustement des prix du tri et du recyclage (avec une part du prix variable selon l’évolution d’un indice de référence). « Ces mécanismes visent à donner le plus de visibilité possible sur les tarifs à l’ensemble des parties prenantes de la filière », conclut le cabinet conseil.

Critères RSE intégrés

Les critères RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale) ont également été intégrés dans le processus de sélection des prestataires supply chain. Les appels d’offre menés en 2022 ont ainsi passé au crible les notions de transparence, d’éthique, de coopération et de démarches d’engagement environnemental.

La supply chain, plus responsable, a ainsi privilégié les transporteurs labellisés ISO (9001, 14001, 45001, 26000) et FRET21, l’intégration de travailleurs protégés dans la filière (7 des prestataires sélectionnés travaillent avec des salariés protégés en situation de handicap ou de réinsertion), l’utilisation de carburants alternatifs, la réalisation de bilans carbone et le pilotage des impacts environnementaux, la maximisation de la réutilisation des matériels utilisés pour la prestation (comme la réutilisation des fûts pour de futurs enlèvements).

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 197 - octobre/novembre 2022

Stratégies Logistique n°197 est paru.

Hors-série n° 20 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le mercredi 1er juin 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2021

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 8 au 10 décembre 2021.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.