En bref

Ovrsea ouvre un bureau à Marseille

SFR utilise les colis connectés de LivingPackets

Découvrez l'abonnement numérique

Accueil / Transport

L’engorgement des ports de Californie pas si simple à résorber

, par Stratégies Logistique

Aux Etats-Unis, le président Joe Biden a annoncé la semaine dernière l’ouverture 24 heures sur 24 des ports de Long Beach et de Los Angeles en Californie, afin de désengorger le trafic portuaire.

Les images satellites sont impressionnantes : en attente face aux ports de Long Beach et de Los Angeles, un essaim de navires attendent de décharger leur cargaison. Marine Traffic, un site web de suivi des navires, a dénombré plus de 50 porte-conteneurs à l’extérieur de Long Beach et de Los Angeles le 13 octobre dernier. Sur la côte est, il y a également eu des files d’attente de navires à l’extérieur du port de Savannah en Géorgie.

Face aux annonces du président américain, le Wall Street Journal rapporte que dans la réalité, les choses ne sont pas aussi si simples. Pour les opérateurs en effet, les lacunes dans la chaîne d’approvisionnement portent bien au-delà des portes du port lui-même.

Hausse brutale de la demande

La demande de biens de consommation est globalement supérieure de 22% par rapport aux niveaux d’avant la pandémie (par rapport à février 2020 et août 2021). Environ 25 % de cargaisons supplémentaires ont été expédiées d’Asie vers les États-Unis au cours des huit premiers mois de 2021 par rapport à la même période en 2019 d’avant-pandémie, selon Container Trades Statistics. Par contre, les volumes sont restés en grande partie les mêmes entre l’Asie et l’Europe.

Face à cette surcharge d’expédition, il faut résoudre les problèmes de main d’oeuvre, qui concernent aussi bien les conducteurs que les manutentionnaires. Interrogé par le quotidien économique américain, SSA Terminals affirme que ses terminaux ne réussissent à fonctionner que 60 % des 90 heures d’ouverture chaque semaine. Ce qui suggère qu’il y a encore beaucoup de mou à résoudre avant Thanksgiving et les fêtes de fin d’année.

25 milliards de dollars investis

Une réunion avec la Maison Blanche, la Chambre de commerce des États-Unis et des chargeurs comme UPS, Walmart, Fedex, Samsung et Home Depot a permis de négocier un budget de 25 milliards de dollars : 17 dans les ports, 25 dans les aéroports, 66 dans les chemins de fer et 110 dans les routes. Le budget est actuellement en examen devant la Chambre des représentants.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 207 - juin / juillet 2024

Stratégies Logistique n°207 est paru.

Supplément immobilier / SIMI 2023

Téléchargez ou feuilletez ce hors-série consacré au salon SIMI qui s’est tenu à Paris du 12 au 14 décembre 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 23 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui s’est tenu à Paris le 28 septembre 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.