Numéro spécial « Logistique » en kiosque

Le magazine Challenges et Stratégies Logistique co-signent un hors-série.

Découvrir

Accueil / Transport /

Ports en Chine : la logistique mondiale, à nouveau en crise ?

, par Stratégies Logistique

« La logistique mondiale s’apprête à replonger dans la crise », résume un article des Echos. En cause, les confinements de plusieurs mégalopoles chinoises. Le pire reste sans doute à venir, selon certains professionnels.

Les différents confinements chinois ralentissent non seulement les fabrications des objets manufacturés destinés à être exportés mais imposent des mesures sanitaires drastiques aux conducteurs routiers.

Si les grands ports de Shanghai ou de Ningbo, largement automatisés fonctionnent à peu près normalement, « les bateaux partent moins pleins que d’habitude, car les marchandises arrivent souvent au port avec 3 à 10 jours de retard, et les navires n’attendent pas », témoigne Stéphane Defives, directeur de l’activité maritime en France du géant logistique Kühne + Nagel.

Stress test pour les armateurs

« La combinaison du fléchissement de la demande européenne, de la guerre en Ukraine et surtout de la flambée Omicron en Chine constitue un véritable ’stress test’ pour la stratégie de maîtrise des capacités mise en place par les compagnies maritimes au début de la pandémie », analyse dans les colonnes du quotidien économique, Jérôme de Ricqlès, spécialiste du maritime chez la place de marché de transport de marchandises Upply.

Les enlèvements des conteneurs complets sont suspendus dans plusieurs importantes régions chinoises, tandis que les petits lots attendent d’être consolidés dans un seul conteneur. Les entrepôts spécialisés sont, eux, à l’arrêt, comme à Yangshan, au sud de Shanghai. « Quand tout cela va repartir, cela devrait créer une grosse poussée des volumes, une inversion de l’offre et de la demande, et une remontée des tarifs », anticipe Jérôme de Ricqlès.

Annulations et volumes en chute

Impossible de dérouter les trop gros bateaux vers des ports plus petits, non seulement à cause de la taille mais aussi au rattachement des exportateurs à un bureau de douane précis. « Les armateurs ont annoncé pour mai prochain 19 annulations de voyages entre l’Asie et les ports de Méditerranée, anticipant une baisse de la demande », constate Anne-Sophie Fribourg, présidente de la commission maritime de TLF Overseas, association professionnelle de transport-logistique.

Les volumes prévus à l’export au départ des ports géants de Chine centrale (Shanghai, Ningbo-Zhoushan) sont actuellement en recul de 50 %, et en chute de 70 % pour les soutes de l’aérien, selon elle. « Même si bon nombre de clients européens ont déjà fait des stocks et sabré leurs catalogues en attendant des jours meilleurs, cela n’explique pas en soi un tel décrochage. Au départ du port de Shenzhen, très important lui aussi, le mode « turbulences sévères » est de mise depuis la semaine dernière ».

Pour respecter les temps de voyage complets, les compagnies maritimes sautent aussi régulièrement certaines escales, ce qui crée des disruptions dans les ports sacrifiés. Pour une qualité de service dégradée et des incertitudes souvent totales sur les livraisons...

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 194 - avril / mai 2022

Stratégies Logistique n°194 est paru.

Hors-série n° 20 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui se tiendra à Paris le mercredi 1er juin 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2021

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 8 au 10 décembre 2021.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.