Accueil / Supply chain management /

Vaccins : Walden détaille sa stratégie de distribution européenne

, par Marion Baschet - Vernet

L’opérateur de logistique et de transport pharmaceutique Walden (ex-EHDH) a été choisi par plusieurs pays d’Europe, dont les Pays-Bas, pour y acheminer des vaccins anti-Covid. Stéphane Baudry, PDG du groupe français, retrace l’aboutissement de six mois de travail auprès des laboratoires et des Etats pour assurer cette opération hors-norme menée dans la plus grande confidentialité.

Comment organisez-vous la distribution logistique des vaccins dans les pays d’Europe qui font appel à vos services ?
Nous avons développé, avec chaque pays qui fait appel à nos services, des procédures spécifiques de qualification et de cartographie de leurs réseaux logistiques. Pour les premiers approvisionnements de vaccin, notre filiale Transpharma International assure en amont le transport primaire des vaccins pour certains centres de fabrication jusqu’aux plateformes logistiques dans les différents pays. Ensuite interviennent le dépositaire Movianto pour la logistique et Eurotranspharma pour le transport dernier kilomètre des plateformes vers les surgélateurs des centres de vaccination.
Selon les pays, soit nous assurons la décongélation des doses sur notre plateforme pour les acheminer ensuite en température dirigée (+2/+8°C) vers les centres de vaccination pour une injection sous les cinq jours ; soit nous transportons les vaccins conditionnés sous colis isotherme à - 70°C avec de la carboglace jusqu’au centre de vaccination qui s’occupera de la décongélation, puis de l’injection. Nous avons validé, dans les deux cas, le mode de transport sous température dirigée en +2/+8°C, qui permet le moins de variation.
La montée en puissance va ensuite s’opérer selon deux phases. Au cours de la première qui vise un nombre réduit de centres de vaccination et de doses, le circuit avec Movianto va s’arrêter au niveau des centres de vaccination. Au cours de la seconde, caractérisée par une augmentation des volumes et l’arrivée de nouveaux formats de vaccins, il est prévu de délivrer plus de centres de vaccination, notamment les hôpitaux et les médecins. C’est notre flotte Eurotranspharma qui interviendra alors sur « le dernier kilomètre » dans certains pays.

Nous sommes dans l’excellence de la prestation, sur des volumes qui restent pour l’instant confidentiels

JPEG - 68.3 ko
Stéphane Baudry, CEO et président du groupe Walden
® Walden

Quels moyens spécifiques avez-vous mis en œuvre ?
Les pays ont travaillé sur des installations similaires. Nous avons donc équipé nos sites de surgélateurs à - 70°C, mais aussi de congélateurs et chambres froides à - 20°C et à +2°/+8°C pour accueillir tous les types de vaccins. Nous avons formé notre personnel selon des procédures de préparation spécifique de sécurité et de traçabilité. Sur le dernier kilomètre, nous avons recruté plus de 140 chauffeurs en Europe, qui viendront en renfort sur les tournées habituelles. Nous pouvons dire que nous avons développé un véritable savoir-faire depuis six mois dans la distribution de produits spécifiques à - 70°C, dans des conditions qui restent inhabituelles.

Outre le défi de la chaîne du froid, quels autres impératifs logistiques sont en jeu ?
Nous considérons être sur une mission de santé publique prioritaire. Il n’est pas imaginable de perdre un seul vaccin soit par mauvaise manipulation, non respect d’une procédure ou la casse. Nous n’avons donc pas lésiné sur les moyens pour avoir la distribution la plus sécurisée possible en utilisant toutes les ressources de notre métier.
Par exemple, notre Control Tower pour les flottes de véhicules, le service client pour le suivi en temps réel, la coordination, la traçabilité, ou encore les points de contrôles pharmaceutiques (pharmaciens responsables ou personnes qualifiées selon les pays) sur nos sites. Nous avons été jusqu’à prévoir tous les scénarios qui pourraient intervenir et perturber la chaine. Nous avons donc positionné des back-ups sur le réseau et dimensionné les sites en conséquence pour que tout se passe correctement. Nous ne sommes pas dans l’optimisation mais l’excellence de la prestation, sur des volumes qui restent pour l’instant confidentiels - quelques milliers de palettes - et totalement absorbables par les réseaux actuels.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 189 - juin / juillet 2021

Stratégies Logistique n°189 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.