Accueil / Transport /

L’ICS prend du retard

, par Gilles Solard

L’Import Control System qui entre en application le 1 janvier 2011 sera en réalité loin d’être opérationnel, prévient Alban Gruson, PDG de Conex.

« C’est le tohu-Bohu », résume Alban Gruson, pdg de Conex pour décrire la mise en place de l’ICS qui doit entrer en service le 1er janvier prochain. Il était déjà prévu pour juillet 2009 mais avait été repoussé - une première fois ? - le 1er janvier prochain. Cette règlementation vise à déclarer des informations concernant l’arrivée des marchandises en Europe avant que celles-ci n’arrivent physiquement (lire SL n°122 p.22). « Même si les pays sont au rendez-vous, les opérateurs ne le seront pas », prévient Alban Gruson qui voit d’ores et déjà les dérives du système qui vise à sécuriser les transports en Europe.
Le problème est que chaque pays européen publie ses propres règles. Et que les pays la publie dans sa propre langue. Résultat : une tour de Babel où personne ne se comprend plus. Le décalage entre le texte communautaire et la réalité est effarant. Or dans cette histoire, c’est le transporteur qui est responsable. Celui-ci ne se voit pas parler 27 langues différentes du jour au lendemain. En outre, ils ont rarement des données suffisantes pour répondre aux critères de l’ICS.
Bien évidemment, Alban Gruson prêche pour sa propre paroisse en recommandant aux transporteurs d’adopter ses propres solutions. La société Conex, spécialisée dans les douanes, a en effet pris son bâton de pélerin en allant voir sur place dans chaque pays européen le chef de projet ICS. Un vrai travail d’anthropologue ! Exemple : l’Ile de Malte est un point d’escale à l’entrée de ’Europe. Or c’est le premier pays d’escale qui est concerné pat cette règlementation. On voit mal les maltais répercuter les informations en 5 ou 6 langues si les marchandises doivent aboutir dans plusieurs pays. L’entreprise roubaisienne est donc bien placée en offrant une sorte de gare de triage de toutes ces données en autant de langues qu’il convient. A défaut ce seront les grandes entreprises américaines de l’information qui vont s’en charger. Et celles-là ne feront pas le détail sur la langue utilisée. Aux transporteurs de choisir !

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 192 - décembre 2021 / janvier 2022

Stratégies Logistique n°192 est paru.

Supplément SIMI 2021

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 8 au 10 décembre 2020.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 19 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris et en ligne le jeudi 14 octobre 2021.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.