Accueil / Entreprise /

France Logistique 2025 : les objectifs en termes d’infrastructures

, par La rédaction

La Stratégie nationale « France Logistique 2025 » avance. Un nouveau document cadre, récemment publié, présente les 58 objectifs et les 248 actions que l’Etat entend mettre en œuvre pour « faire de la France un pays leader dans ce domaine ». Pour le Ministère chargé des transports, « il doit constituer une base à partir de laquelle une dynamique collective est proposée aux acteurs concernés par les enjeux de la logistique ». Dans cette optique, Stratégies Logistique détaille, quasi in extenso, les objectifs affichés et les actions proposées, thématique par thématique.

Hormis les nouveaux projets d’infrastructures déjà engagés comme le Canal Seine Nord, l’objectif affiché du gouvernement est « d’utiliser et d’optimiser la capacité disponible des infrastructures existantes ». Pour le Ministère, les nouvelles technologies (systèmes de transport, capteurs, véhicules autonomes…) et les nouveaux modèles économiques (économie du partage…) sont des leviers pour mieux utiliser cette capacité disponible. Le Ministère veut traiter les goulets d’étranglement de chaque mode aux abords des ports et sur les itinéraires d’approvisionnement des hinterlands.
Pour le transport routier, le document-cadre propose de développer de nouveaux modes d’utilisation et d’améliorer l’information routière sur les chantiers, les accidents, les embouteillages, la capacité des aires de stationnement pour les poids lourds et les temps de parcours prévisionnels des itinéraires. Il s’agira aussi de mieux intégrer les différents réseaux (urbains-interurbains) pour mieux gérer les trafics (notamment de transit).
Côté ferroviaire, le document-cadre évoque le développement de nouveaux systèmes d’information pour améliorer la répartition de capacité ainsi que la mise en oeuvre du plan de modernisation et de rénovation du réseau ferroviaire. Le Ministère veut aussi pérenniser les capillaires « à potentiel fret ». Cela passera notamment par la mobilisation des acteurs locaux. Le document-cadre propose aussi de garantir une répartition « équilibrée » des capacités entre voyageurs et fret sur les grands axes de trafic.
Pour le fluvial, les actions proposées doivent permettre le déploiement sur le réseau d’une offre de service « raisonnée », qui réponde à la fois aux besoins (horaires ouvertures…) et aux enjeux économiques. Il s’agira aussi de poursuivre l’effort de modernisation pour fiabiliser les grands ouvrages et le développement d’outils d’accès au réseau qui fournissent aux clients les informations nécessaires à l’organisation de leurs trajets.
Renforcer les plates-formes logistiques
Côté « entrepôts », le document-cadre prévoit de renforcer les plates-formes logistiques pour faciliter les mutualisations et améliorer l’efficacité et l’acceptabilité des activités logistiques. Pour cela, le Ministère veut développer les réseaux entre les plateformes logistiques et créer un dispositif de type « fast track » visant à faire de la France un lieu d’implantation privilégié d’« entrepôts-usines » de dernière génération, grâce à des investissements et des opérateurs porteurs de projets français ou étrangers. Le document-cadre propose aussi de valoriser les réserves foncières à vocation logistique d’ores et déjà disponibles notamment dans les ports. Autre action envisagée : assurer la maitrise du foncier par les collectivités locales ou par un établissement public dans les principales agglomérations et les territoires à enjeux logistiques. Ceci permettre de proposer une offre foncière et immobilière moderne, adaptée aux standards récents, bien insérées dans son environnement et coordonnée avec les stratégies des modes de transport. Le Ministère réfléchit à mettre en place des outils « d’adaptabilité » ou de « réversibilité » des constructions pour s’adapter au marché et capitaliser sur les retours d’expérience des innovations (automatisation, robotisation…).

Conférence nationale sur la logistique – Document-cadre pour une Stratégie nationale « France logistique 2025 » - Janvier 2017

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 184 - septembre 2020

Stratégies Logistique n°184 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.