Accueil / Transport / Livraison /

La livraison de courses à domicile en pleine effervescence

, par Stratégies Logistique

Cette année 2021 a fait bouger les lignes dans le secteur de la livraison de courses à domicile. L’arrivée de nouveaux acteurs entérine un fonctionnement logistique sous forme de « darkstores », promettant des courses livrées entre 10 à 20 minutes pour un coût client n’excédant pas deux euros.

C’est au coeur de l’été que Carrefour est devenu actionnaire de Cajoo, start-up française lancée en février dernier et déjà présente dans dix villes de l’Hexagone (et probablement vingt d’ici la fin de l’année), proposant la livraison en vélo de quelque 2.000 références en 15 minutes maximum.

C’est aujourd’hui le seul darkstore français. Depuis, le russe Yango Deli (appartenant à Yandex, le « Google russe ») s’est également lancé en France et au Royaume-Uni. L’entreprise a annoncé un démarrage de son activité Paris dès fin août, en y déployant 15 à 20 darkstores d’ici la fin de l’année, selon LSA. Son implantation à Londres est également prévue dès cette rentrée.

Déjà huit acteurs

L’appli britannique Zapp est également venue renforcer le secteur des livraisons en moins de 20 minutes. Tout comme la société berlinoise Gorillas (qui pourrait accueillir l’acteur américain de la livraison de repas à domicile DoorDash selon le Financial Times). Il vient de s’implanter à Bordeaux et Lyon : l’objectif étant désormais d’ouvrir deux à trois darstores par semaine. Pour livrer vite, l’objectif est bien de mailler très finement le territoire.

D’autres acteurs sont également arrivés en France : la start-up turque Getir ; Flink, société également berlinoise ambitionne vingt à trente darkstore à Paris ; l’anglais Dija, confondée par deux anciens de Deliveroo et qui compte six darstores à Paris ; le néerlandais PicNic débarqué en mai dernier ou encore Everli, « instacart » italien (chariot instantané) proposant un service de persona shopper dans un supermarché au choix.

Modèle économique rentable

Le business model repose sur évidemment sur le volume mais aussi sur des produits achetés en gros et revendus au même prix qu’en supermarché, les coûts d’un magasin classique en moins. Reste une question : le marché saura-t-il offrir de la place à tous ces acteurs ? D’autant que la grande distribution fait déjà appel à des services de livraison comme UberEats ou Deliveroo...

Selon le cabinet d’experts Food Service Vision, la demande de livraison est en forte hausse et a enregistré une croissance de 47% en deux ans. Si seulement 5% des courses sont actuellement effectuées en ligne, le potentiel pourrait atteindre 30% d’ici cinq ans.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 190 - septembre 2021

Stratégies Logistique n°190 est paru.

Hors-série n° 19 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui aura lieu à Paris et en ligne le jeudi 14 octobre 2021.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.