Accueil / Entreposage /

Lubrizol : « N’opposons pas compétitivité économique et sécurité incendie ! »

, par Luc Battais

Dans l’attente des résultats d’enquêtes et d’analyses encore en cours suite à l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen, Afilog estime que beaucoup de commentaires publiés notamment dans la presse généraliste contiennent des approximations, voire des contre-vérités du point de vue de l’analyse des risques et de la réglementation des entrepôts. Dans la tribune qu’il nous a fait parvenir Claude Samson, Président d’Afilog souhaite contribuer à une plus grande clarté dans l’information du public sur ce sujet pour le moins complexe.

Claude Samson président d’Afilog :

« Pour nombre d’entre eux les articles de presse qui se multiplient à la suite de l’incendie de l’usine Lubrizol contiennent des contre-sens et des approximations dans la référence à la réglementation, certes complexe, des entrepôts. Ces inexactitudes, ou simplifications trop rapides, sont inutilement anxiogènes pour le public.

« C’est le moment pour nous de rappeler certains éléments concernant les règles des installations classées appliquées aux entrepôts, EN FRANCE !

  • La France est le seul pays en Europe où les entrepôts contenant des marchandises banales relèvent des installations classées ;
  • Les marchandises contenues dans la plupart des entrepôts 1510 sont celles que nous trouvons dans les supermarchés et leurs réserves, dans des quantités parfois comparables ;
  • Les dispositifs constructifs de sécurité incendie mis en place sur les entrepôts en font l’un des objets immobiliers les plus sécures : sprinklers, colonnes sèches, murs et portes coupe-feu.

« A l’heure où la perspective d’une simplification devient concrète avec la mise en consultation d’un arrêté ministériel sur le rehaussement des seuils de la procédure d’enregistrement, il est important de ne pas freiner les mesures qui renforcent la compétitivité de la logistique française, objet du récent rapport Daher Hémar et des annonces volontaristes du Premier Ministre.

« Ces modifications des seuils ne sont pas une liberté prise avec la sécurité. En effet, l’enregistrement est une procédure d’autorisation simplifiée, assortie d’un formalisme et des études, mais aussi d’un délai plus cadré.

« Le rehaussement des seuils ne fait pas sortir les entrepôts des ICPE (installations classées pour la protection de l’environnement). Au contraire, nous pourrions aller jusqu’à estimer que la présence des entrepôts dans la nomenclature est une anomalie strictement française.

« Pour traiter de ces bâtiments, l’administration alloue des unités d’œuvre, déjà en voie de raréfaction, qui ne sont ainsi pas dirigées vers la surveillance des sites SEVESO. S’il y a moins d’entrepôts à traiter en régime autorisation, l’administration pourra se concentrer davantage sur sa mission prioritaire de surveillance des sites SEVESO.

« Plus généralement, faut-il opposer compétitivité économique et sécurité incendie, dans un contexte de marché immobilier qui devient de plus en plus européen, que nous le voulions ou non ? »

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 179 - octobre / novembre 2019

Stratégies Logistique n°179 est paru.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°17 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 5 décembre 2018.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.