Accueil / Entreposage / Systèmes automatisés /

Still mise sur l’automatisme

, par Gilles Solard

Automatisme, robotique, détection laser... le dernier préparateur de commande de Still, l’iGo neo CX 20, veut mettre la barre assez haut pour « autonomiser » le travail des opérateurs.

Le constructeur profite donc de la tenue du salon Logimat à Stuttgart pour dévoiler son iGo neo CX 20. Il s’agit d’un système autonome adapté pour répondre aux exigences de la préparation de commandes dans des secteurs tels que le commerce de détail, la distribution des pièces détachées et le commerce en ligne. L’engin a été conçu sur la base d’un chariot préparateur de commandes, d’une capacité de deux tonnes auquel les ingénieurs de STILL ont intégré des capacités cognitives à l’aide de systèmes robotiques intelligents.
Un chariot qui interagit
L’iGo neo CX 20 est donc bardé de technologies pour réussir à être autonome et intuitif. Son système intégré de détection des mouvements, baptisé « Motion Tracking System », va permettre à l’appareil d’avoir un champ de vision de 360° pour interpréter les mouvements de l’opérateur, deviner ses intentions et même interagir avec lui. Le laser lui donne également la faculté de percevoir la topologie de l’ensemble du magasin, de détecter les rayonnages et les obstacles, mais aussi donc l’opérateur et les autres personnes présentes.
Ce « Motion Tracking System » est complété par un système de protection des personnes (SPP) intégré dans la partie inférieure avant de l’appareil assure la sécurité de son environnement ainsi que des personnes se trouvant à proximité. Il s’agit d’un dispositif de balayage laser permettant une reconnaissance panoramique sur 180°, qui garantit par anticipation la sûreté des déplacements de l’appareil, la détection immédiate des obstacles et leur évaluation intelligente, pour un déplacement réactif et en douceur. L’objectif est de réussir à éviter les coups de frein brusques qui risquent d’endommager les charges transportées. Pour cela les capteurs de détection balayent l’environnement 84 000 fois par seconde et transmettent les données sur la topologie du magasin à un processeur qui les interprète et les exploite en temps réel.
Concrètement, le chariot reconnaît l’opérateur, le suit en restant à une distance régulière des rayonnages, sait éviter un obstacle ou attendre que l’obstacle soit déplacé s’il n’a pas la place de l’éviter. Il va aussi savoir éviter tous les types d’autres chariots et, à la demande de l’opérateur, se positionner pour que celui-ci puisse préparer la première ou la seconde palette. Il s’agit d’une automatisation à la demande : si les trajets à accomplir sont longs ou qu’ils comportent de nombreux virages, l’opérateur peut passer en mode manuel en appuyant sur une touche, ou bien s’installer sur la plate-forme du chariot pour le prendre en main.
Still avance des gains de temps pouvant aller jusqu’à 30 % par rapport à un chariot classique avec un nombre de pas sous charge réduit par deux pour le cariste et un nombre de montées et de descentes divisé par quatre. Un chariot pour le moins performant qui pourrait être encore plus attractif s’il disposait d’une hauteur de fourche réglable pour permettre au cariste de bénéficier de plus d’ergonomie en ayant moins à se pencher pour déposer des colis. Un équipement pas encore au catalogue, mais Still précise que l’année n’est pas finie et que des surprises sont possibles notamment sur le prochain CeMAT (31 mai-3 juin) à Hanovre.
Pour Thomas Fischer, directeur général du constructeur, « ce nouveau chariot est amortissable en 15 mois avec en fonctionnement en 2X8 et ce 5 jours sur 7. Les premiers modèles seront disponibles à la commande en juillet prochain avec un délai de 2 à 3 mois pour la livraison pour un coût qui sera plus de deux fois moindre que pour un AGV classique de 65 à 80 000 € ».
Franck Chevallier

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 178 - septembre 2019

Stratégies Logistique n°178 est paru.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°17 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 5 décembre 2018.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.