Accueil / Supply chain management /

Vaccins Covid : Comment Delpharm monte en puissance

, par Marion Baschet-Vernet

Le fabricant pharmaceutique français Delpharm a été choisi par Pfizer et BioNTech pour produire des millions de flacons multidoses de leur vaccin. Son usine de Saint-Rémy-sur-Avre (28) assurera une production à flux tendus à partir d’avril 2021. Stéphane Lepeu, directeur commercial, décrit les rouages de ce partenariat industriel hors norme.

En quoi consiste votre partenariat avec BioNTech et Pfizer ?
Stéphane Lepeu : Les premiers contacts ont été établis fin août avec BioNTech par le biais d’un client industriel commun qui nous a recommandés pour notre expertise et notre fiabilité dans le domaine du remplissage aseptique. Notre site de Saint-Rémy-sur-Avre va ainsi prendre en charge le remplissage et le conditionnement final de flacons multidoses stériles du premier vaccin à base d’ARN messager.

Quel sera le circuit de fabrication des vaccins ?
S. L. : Dans la pratique, nous serons approvisionnés par BioNTech depuis l’Allemagne de vaccins arrivant en poches congelées à - 70°C, qu’il faudra décongeler pour le remplissage aseptique des flacons, puis recongeler avant que BioNTech ne vienne récupérer les doses. C’est un circuit en plusieurs étapes, avec la problématique de gestion du froid qui ajoute de la complexité, et qui explique un délai de fabrication à mars prochain pour livrer les premiers lots de validation, avant une production en flux tendus à partir d’avril 2021.

JPEG - 25.1 ko
Stéphane Lepeu, directeur commercial de Delpharm
® Delpharm

Les relations privilégiées avec nos partenaires sur la chaîne logistique nous permettent aujourd’hui de s’engager vis-à-vis de BioNTech

Un investissement de 10 millions d’euros est engagé sur votre site en Eure-et-Loir. Quelles en sont les priorités ?
S. L. : L’investissement engagé servira à la fois à adapter notre ligne de remplissage aseptique existante pour recevoir des doses de vaccins à très basse température, une exigence nouvelle pour nous, mais aussi augmenter les capacités de production pour être à même de livrer plusieurs dizaines de millions de doses le moment venu. Nous sommes en train de nous équiper en congélateurs spécifiques et containers thermiques pour le maintien des doses au froid. Nous devons également nous approvisionner en grande quantité de neige carbonique pour leur transport et leur stockage.
Parmi les spécifications transmises par BioNTech, le vaccin peut être maintenu quelques jours entre +2°+8°C. En outre, tous nos fournisseurs de flacons et bouchons sont mobilisés pour nous accompagner dans cette montée en puissance. Nous avons développé des relations privilégiées avec nos partenaires sur la chaîne logistique, qui nous permettent aujourd’hui de s’engager vis-à-vis de BioNTech sur une sécurité dans les achats et les approvisionnements à long-terme. C’est un point fort de notre partenariat, qui permettra à tout un écosystème de se mobiliser en quelques mois !

Quel impact au final pour Delpharm ?
S. L. : Le conditionnement de vaccin est nouveau pour notre groupe, et nous sommes très fiers de pouvoir être les premiers à produire ce vaccin en France. Nos clients nous ont félicité pour notre savoir-faire et la rapidité de mise en place des processus. Cette distinction attire aussi de nouveaux prospects qui se renseignent sur nos capacités en conditionnement stérile. Les retombées sont au final très positives en terme de visibilité sur notre activité, notre métier de CDMO (Contract Development & Manufacturing Organisation), et sur notre site de Saint-Rémy-sur-Avre, qui investit dans de nouvelles capacités sur le long-terme, mais va aussi recruter 40 à 60 personnes d’ici l’été prochain, principalement des techniciens experts du remplissage que nous allons former. Nous attendons un possible soutien financier de l’Etat en décembre, ce qui nous permettra d’aller plus vite dans l’accélération des capacités et des cadences.
Cette année, notre chiffre d’affaires va dépasser les 800 millions d’euros, en croissance constante, à partir de bientôt 18 sites mondiaux dont 12 en France, notre cœur historique.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 189 - juin / juillet 2021

Stratégies Logistique n°189 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.