Accueil / Transport /

Calais prêt à accueillir deux millions de poids-lourds par an

, par Hervé Deiss

Le projet initié en 2003 d’agrandir le port de Calais a été inauguré le 9 septembre. Les nouvelles installations conforteront le terminal en tant que premier point de transit de marchandises entre les îles britanniques et le continent.

Trois passerelles supplémentaires, une nouvelle digue de 3 kilomètres, 45 hectares gagnés sur la mer, un bassin de navigation de 90 hectares : le nouveau port de Calais représente un investissement de 863 M€. « Nous avons voulu un port évolutif pour nous adapter aux évolutions de trafic », explique Jean-Marc Puissesseau, le président de la société d’exploitation des ports du détroit (SEPD). Les trois passerelles supplémentaires, à double-pont, offriront un potentiel de chargement plus rapide. Au total, Calais dispose désormais de six passerelles, deux étant arrêtées.
Ces nouveaux outils vont confirmer la place du port septentrional. Point continental le plus proche de la Grande-Bretagne, Calais est devenu le premier point de transit de marchandises entre les îles britanniques et le continent. En 2020, le port de Calais a accueilli 1,6 million de poids lourds représentant 38,5 Mt de trafic de marchandises.
Les nouvelles installations du port sont dimensionnées pour recevoir les ferries de demain. Les trois armateurs présents sur le port, DFDS, P&O Ferries et Irish Ferries, prévoient d’aligner des navires de 235 m à 250 m dans les prochaines années.

JPEG - 35.3 ko
Jean-Marc Puissesseau, président de la Société d’exploitation des ports du Détroit, Natacha Bouchart, maire de Calais et présidente de Grand Calais Terres & Mer, et Xavier Bertrand, président de la Région Hauts de France ont inauguré le nouveau port le 9 septembre.
® Port de Boulogne-Calais

Autoroute ferroviaire

La mise en service de ce nouveau port, prévue pour le 4 octobre, propulse Calais dans une nouvelle ère, assurent les responsables de la SEPD. « Sans aucun autre chantier, nous pouvons accueillir 2 millions de poids lourds par an grâce au parking plus vaste. Cette zone d’attente est aussi une réponse pour éviter que les camions qui vont traverser attendent sur la rocade », continue Jean-Marc Puissesseau.
Outre ce nouveau terminal, Calais s’est diversifié, depuis 2015, avec une offre d’autoroute ferroviaire, exploité par VIIA. Il permet de charger des remorques non accompagnées directement vers Perpignan, Mâcon, Sète bientôt et Turin. Et fin septembre, la société Cargo Beamer inaugurera une autre plate-forme d’autoroute ferroviaire à Marck, à quelques tours de roues, pour y déployer de nouvelles lignes. « Calais est passé d’un statut de port bimodal à celui d’un ensemble multimodal », a souligné Peter Balazs, coordinateur du corridor Nord/Sud Méditerranéen à la Commission européenne.

Essor des remorques non-accompagnées

« Ces réalisations et ces projets démontrent de la volonté de Calais de créer un éco-système logistique important », a souligné la maire de Calais, Natacha Bouchart. Le port vise à développer au travers de ces nouvelles installations l’essor du trafic de remorques non-accompagnées. Déjà, il a lancé une liaison sur Sheerness. Situé à l’embouchure de la Tamise, ce port s’impose comme un des plus proches de la capitale britannique. Aujourd’hui, Calais offre une traversée hebdomadaire, avec un objectif de trois traversées par semaine à court terme. Un trafic qui a démarré cette année et que l’autorité portuaire estime devoir atteindre le cap des 250 000 remorques par an en 2030.

Outre les installations de manutention du port, les derniers temps ont aussi été l’occasion pour le port de s’adapter à la nouvelle donne du Brexit. Le port a investi 15M€ ces dernières années pour répondre aux obligations de la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE. Le nouveau port offre une zone unique de contrôles et d’inspections douanières pour faciliter les démarches des opérateurs logistiques. Ajouté à cela, le port a mis en place « E-Border Calais Port », un outil digital pour permettre aux clients de suivre leurs marchandises.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 190 - septembre 2021

Stratégies Logistique n°190 est paru.

Hors-série n° 19 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui aura lieu à Paris et en ligne le jeudi 14 octobre 2021.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.