Accueil / Entreposage / Systèmes automatisés /

LPR passe à l’automatisation

, par Gilles Solard

En réponse à l’automatisation des sites de ses clients, LPR-La Palette Rouge vient de mettre en place une ligne automatisée de tri et de rénovation de ses palettes non loin de Marseille.

Challenger et expert européen de la location-gestion de palettes, l’entreprise toulousaine LPR-La Palette Rouge doit faire face à une demande nouvelle. « S’il y a encore peu de temps les palettes étaient des simples supports en bois, désormais elles deviennent de véritables outils stratégiques », affirme Yves Degouve, directeur général Europe de l’Ouest de LPR. Un changement qui s’opère avec la mécanisation et l’automatisation de plus en plus présente chez les clients de LPR, fournisseurs de la grande distribution. Ainsi, avec cette évolution importante, les palettes doivent rester en bon état pour ne pas bloquer la production ou détériorer les produits qu’elles portent.
Sur le site de Saint-Martin-de-Crau, non loin de Marseille, LPR et son partenaire depuis 10 ans, Enviris, vient dans cet objectif de mettre en place un grand plan de modernisation. Dans ce centre de service, ce sont 1,5 millions d’euros qui ont été investis pour une nouvelle ligne automatisée de tri et de rénovation. Le site de 5 hectares est important : 50 salariés y travaillent et jusqu’à 80 mouvements de camions par jour pour 22 000 mouvements de palettes quotidiens pour un stockage de 3 millions de palettes.
Le travail consiste à recevoir les chargements de palettes, à réaliser le comptage et faire le tri entre ce qui est réparable et ce qui est voué à la destruction. Pour cela un cahier des charges strictes est mis en place qui prend en compte précisément le nombre et l’importance des dégâts visibles sur les palettes. Il faut ensuite enlever les corps étrangers présents, laver les palettes, les réparer, avec des morceaux de bois neufs et les repeindre entièrement.
Auparavant, des chariots et des caristes assuraient le déplacement d’un opérateur à un autre depuis la création du site en 2013, ce qui prenait du temps, de l’énergie et manquait d’ergonomie. Avec la ligne automatisée, le cariste est juste nécessaire au niveau de l’alimentation de la ligne qui fonctionne désormais avec un convoyeur automatique. Les différents postes sont donc plus proches et les manipulations ont toutes été revues pour être réduites au maximum.
Les dirigeants de LPR et d’Enviris continuent à travailler sur des idées d’automatisation, du poste peinture notamment. Les progrès concernent aussi les palettes en trop mauvais état qui ne finissent plus à la poubelle, mais sont broyés et condensés pour devenir des bûches densifiées ou des granulés de bois. Une démarche d’économie circulaire.
Franck Chevallier

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 178 - septembre 2019

Stratégies Logistique n°178 est paru.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°17 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 5 décembre 2018.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.