Le numéro 203 est en accès libre

Feuilletez gratuitement Stratégies Logistique 203 - octobre/novembre 2023.

Accueil / Transport

Quelles perspectives pour le transport routier en 2022 ?

, par Stratégies Logistique

Le transport routier de marchandises européen devrait toujours bénéficier d’une belle dynamique en 2022... même si elle pourra être entravée par la pénurie de chauffeurs, les délais de livraisons des poids lourds et les tendances inflationnistes.

En matière de transport, 2021 a été synonyme de montée des prix, liée à l’augmentation de ceux de l’énergie et la dégradation de la qualité de service par manque de capacité. « En 2022, même sans boule de cristal, nous pouvons légitimement penser que l’incertitude caractérisée qui sévissait depuis presque deux ans va s’estomper », résume William Béguerie, expert transport routier pour Upply, auteur d’un livre blanc.

Les grands chargeurs ont retrouvé de la confiance. Le fort taux de vaccination devrait permettre de maintenir une activité économique satisfaisante. La consommation des ménages doit en principe se maintenir en 2022, stimulant les volumes de transport routier, principalement grâce à l’accélération du commerce électronique.

Reste que la flambée des prix de l’énergie, conjuguée au ralentissement attendu de la conjoncture, a remis au goût du jour le concept de stagflation, à savoir une situation où l’augmentation des prix (inflation) est concomitante avec une croissance faible et un chômage élevé (stagnation). Comme en 1973 avec le premier choc pétrolier.

Pénurie de chauffeurs

La pénurie de chauffeurs, elle, ne devrait qu’empirer : elle devrait même l’un des moteurs de l’augmentation des prix en 2022, comme l’a été le gazole en 2021. Au Royaume-Uni, certains transporteurs ont proposé des primes à l’embauche de 1.000 livres sterling et ont dû consentir jusqu’à 15% de hausse de salaires pour garder leurs chauffeurs.

La clarification des missions du chauffeur est un autre débat. En Espagne, par exemple, un décret gouvernemental a été publié pour interdire le chargement ou le déchargement des marchandises par le chauffeur. D’autre part, la FENADISMER, fédération syndicale patronale de transporteurs espagnols, pratique depuis début décembre 2021, le « name and shame », en publiant un classement des plateformes logistiques les plus inefficaces du pays en termes de temps d’attente !

Goulots d’étranglement

Restent également les goulots d’étranglement qui affectent le fret maritime, la production de semi-conducteurs, la fourniture en bois, etc. Du coup, le transport aussi va subir les difficultés d’approvisionnement en matériel de transport ou encore le déploiement effectif du Paquet Mobilité (repos des conducteurs, retour des camions dans leur pays d’immatriculation et cabotage), qui aura des conséquences sur l’organisation opérationnelle des transporteurs.

Le paquet de lois sur le climat « Fit for 55 » viendra s’ajouter cette année aux débats sur la politique des transports de l’Union Européenne...

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 205 - février / mars 2024

Stratégies Logistique n°205 est paru.

Supplément immobilier / SIMI 2023

Téléchargez ou feuilletez ce hors-série consacré au salon SIMI qui s’est tenu à Paris du 12 au 14 décembre 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 23 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui s’est tenu à Paris le 28 septembre 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.