Accueil / Entreprise /

Acteos s’attaque aux Etats-Unis

, par Gilles Solard

L’éditeur de logiciels de supply chain veut mettre un pied Outre-Atlantique grâce au soutien de la Coface et au « co-entrepreneur » américano-canadien Bevolution.

Des démêlées juridiques puis la crise financière : Acteos a réussi à surmonter ses difficultés qui l’ont empêché un temps de connaître la croissance voulue. C’est en 2007 que Joseph Felfeli peut s’attaquer enfin à la réorganisation de son groupe implanté en France, en Allemagne et au Liban : l’entreprise est décloisonnée, un pool consulting est créé, la fonction recherche & développement est centralisée avec une répartition claire des tâches entre les pays, les directions marketing et commerciales sont fusionnées. « Le consulting peut désormais proposer une solution crédible face à n’importe quelle direction supply chain », souligne Joseph Felfeli, lors d’une conférence de presse, sans doute la première de son histoire.
C’est aussi en 2007 que décision est prise d’adopter un nouveau socle technologique avec un « framework » commun à tous les produits. L’éditeur couvre aussi bien les problématiques d’approvisionnement que de transport et d’entrepôt : « Ce sont les trois piliers en interdépendance permettant d’optimiser les stocks », déclare Joseph Felfeli, fier de figurer parmi les rares éditeurs à proposer des solutions dans les trois domaines à la fois, aussi bien sur les marchés de la distribution (grande distribution, distribution spécialisée) que sur les marchés industriels (agroalimentaire, pharmacie-cosmétiques et industries lourdes).
Parallèlement, Acteos lance son offre point de vente (PPS), propose un modèle de commercialisation « try and buy » avec mesure de la performance et prend position sur le « software as a service » (Saas). Résultat : son chiffre d’affaires, encore mitigé début 2010, connaît plus de 20% de croissance au second semestre. Et son carnet de commandes 2010 est à 3 millions d’euros, contre 2 millions l’année précédente pour Et la marge brute du groupe passe de 70% en 2008 à 84% en 2010. Parmi les grandes réussites d’Acteos figure aujourd’hui la société Schiever, franchisé Auchan où les solutions Acteos ont été déployées dans 150 points de vente et où la réduction des stocks et des ruptures a été radicale.
Bref l’éditeur prévoit une croissance à deux chiffres en 2011 avec une forte demande dans le domaine du TMS (transport management system). 2011 sera aussi l’année de la conquête des Etats-Unis. « C’est issu d’une démarche et d’une réflexion lourdes », assure Joseph Felfeli. Mais l’accord avec la Coface garantit le risque d’expansion de l’éditeur en Amérique du Nord à hauteur de 1 million d’euros la première année et jusqu’à 4 millions en cas de réussite. Par ailleurs, il est aujourd’hui épaulé par la société Bevolution, dirigée par Dominique Gatto. Cette société implantée à Montréal, « porte d’entrée pour attaquer le marché américiain », est elle-même à la recherche d’intégrateurs, d’éditeurs et de sociétés de conseil pour relayer l’action de Bevolution. « Nous sommes de co-entrepreneurs et non des consultants traditionnels », souligne Dominique Gatto qui a signé un accord de co-marketing avec Intertrade, éditeur spécialisé dans l’edi. Et une lettre d’intention avec l’intégrateur West Monroe, au terme d’un processus complexe d’accréditation. « Cela se fait parce que je suis là », conclut Joseph Felfeli, actionnaire d’Acteos à hauteur de 55% des parts et fort d’un trésor de guerre qui lui permet de voir venir !

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 197 - octobre/novembre 2022

Stratégies Logistique n°197 est paru.

Hors-série n° 21 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui se tiendra à Paris le jeudi 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2022

Téléchargez ce supplément spécial immobilier publié à l’occasion du salon SIMI 2022, organisé à Paris du 6 au 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.