Accueil / Transport /

Petit Forestier prépare sa chaîne du froid pour les vaccins

, par Marion Baschet-Vernet

La future campagne de vaccination accélère les initiatives chez Petit Forestier, qui travaille ses plans de continuité et développe ses offres pour ses clients pharmaceutiques. Objectif : garantir un pilotage agile et sans rupture de la chaîne d’approvisionnement de la chaine du froid du médicament.

Petit Forestier s’apprête à faire face aux besoins de la campagne de vaccination anti-Covid. Fort d’un vaste parc locatif de 58 500 véhicules, plus de 48 600 meubles et 3 300 conteneurs frigorifiques, le spécialiste de la location frigorifique accompagne ses clients pharmaceutiques, laboratoires, distributeurs et pharmacies, dans le maintien et le pilotage de leur chaîne du froid sur le territoire national.

Cartographier l’Hexagone

Un important travail de cartographie des besoins de conservation et des zones de risques dans l’Hexagone a été engagé, avec notamment ses clients laboratoires et leurs dépositaires, bras armé en matière de gestion des stocks. L’objectif est double : pour l’entreprise, il s’agit de s’assurer des distances et de la faisabilité du service qui consiste à une intervention sur site en moins de 3h suivant une alerte, permettant de sauver des stocks valant plusieurs millions d’euros et, pour ses clients, d’évaluer la performance de leurs chambres froides et de leur réactivité pour signaler un dysfonctionnement de leur chambre froide, un prérequis fondamental à la compréhension des solutions à mettre en œuvre.
Cette démarche d’évaluation s’adresse à tous les acteurs de la distribution des médicaments, en particulier les grossistes-répartiteurs (OCP, Alliance Healthcare, Phoenix Pharma, réseau CERP) qui assurent quotidiennement, deux ou trois fois par jour, l’acheminement de plusieurs millions de boîtes vers les officines françaises.

Dans cette optique, un nouveau service de « plan de continuité santé » a également été lancé. Disponible sur abonnement pour les laboratoires, il permet d’avoir accès à la mise à disposition d’un véhicule frigorifique en l’espace de trois heures sur site, pour prendre le relais d’une chambre froide défaillante. « Ce sont des mesures concrètes et fiables que nous proposons sept jours sur sept, de jour comme de nuit, pour minimiser les pertes de médicaments à forte valeur ajoutée, » note Sébastien Guénégan, directeur de l’activité santé de Petit Forestier.

JPEG - 28.5 ko
Sébastien Guénégan, directeur de l’activité santé de Petit Forestier
® Petit Forestier

Les laboratoires d’analyse médicale sous tension

En outre, le service de plan de continuité et les services combinant plusieurs types d’équipements (véhicules, containers, enceintes frigorifiques) a été étendu aux plus de 4000 laboratoires d’analyse médicale largement mobilisés dans la crise pour conduire les tests de dépistage PCR, mais aussi les essais cliniques sur les vaccins ou les traitements médicaux anti-Covid-19. C’est un secteur qui s’est beaucoup concentré (le nombre de sociétés de biologie médicale a été divisé par 7 en dix ans) sur la dernière décennie, aboutissant à la mise en place de plateaux régionaux pour l’industrialisation des analyses médicales. Avec, à la clé, une meilleure qualité des résultats, mais aussi des temps de transport multipliés pour les prélèvements biologiques. « Ces prélèvements sont d’autant plus essentiels que les données qui s’y rapportent, qui permettent de suivre la progression de l’épidémie dans la population et demain, l’évolution de la stratégie de vaccination et d’immunisation » pointe Sébastien Guénégan.

Une solution « clé en mains » pour l’officine

Reste le dernier maillon de la chaîne du médicament, représenté par les 21 281 officines françaises, qui seront certainement acteurs dans la vaccination. Un nombre important d’entre elles ont aujourd’hui rejoint des groupements de pharmacies : Pharmactiv (OCP), Alphega Pharmacie (Alliance Healthcare), PharmaVie (Phoenix Pharma), Evolupharm, Giphar…..
Ces derniers mois, Petit Forestier s’est rapproché de ces entités pour accompagner la diversification des missions de la pharmacie et la montée en puissance des standards de qualité au point de vente. En 2009, les « Recommandations de gestion de produits soumis à la chaîne du froid » du CNOP ont été publiées pour encadrer les flux croissants de produits de santé à conserver entre +2°C et +8°C, notamment les vaccins, les médicaments de la sortie hospitalière (anticancéreux) et issus des biotechnologies. Mais encore peu de pharmacies ont sauté le pas pour s’équiper avec une enceinte professionnelle réfrigérée qualifiée. Pour les aider, Petit Forestier propose une solution clé en mains, économique et simple à mettre en œuvre, lancée à l’occasion de la vaccination contre la grippe de 2020. Il travaille en collaboration avec des experts comme le fabricant d’enceintes frigorifiques Liebherr et la start-up Koovea pour le suivi en temps réel des températures et système d’alerte en cas d’excursion.

JPEG - 135.8 ko
Petit Forestier compte 120 agences en France.
® Petit Forestier

Investissement dans des containers ad-hoc

Ces développements chez Petit Forestier vont dans le sens dans le cadre d’une vaccination imminente contre la Covid-19. Le but étant aussi d’assurer une remise à niveau des moyens pour garantir le respect de la chaine du froid.
Le défi sera néanmoins compliqué car les premiers vaccins disponibles affichent des températures extrêmes. Celui de Pfizer/BioNTech doit ainsi être transporté à moins 80°C. Une contrainte énorme qui suppose l’emploi de conteneurs ad-hoc comme ceux prévus par Pfizer, équipés d’une sonde de température et d’un GPS. Bien conscient des limites actuelles du système, Petit Forestier a déjà investi dans ce type de conteneurs afin de positionner des unités mobiles au plus proche de points névralgiques sur la chaine d’approvisionnement (bases aéroportuaires, plateformes de transit pour les flux routiers…). « Un simple retard d’avion peut mettre en péril la continuité de la chaîne du froid et la capacité à fournir les vaccins vitaux,  » conclut Sébastien Guénégan.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 186 - décembre 2020 / janvier 2021

Stratégies Logistique n°186 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.