Le numéro 203 est en accès libre

Feuilletez gratuitement Stratégies Logistique 203 - octobre/novembre 2023.

En bref

GXO installe 500 m2 de panneaux photovoltaïques sur son site logistique de Miramas (13)

CLS iMation va intégrer les solutions de stockage de Gebhardt

Découvrez l'abonnement numérique

Accueil / Transport

Le combiné rail-route reprend des couleurs

, par Erick Demangeon

Le transport combiné rail-route a progressé de 14 % en 2021. Principal levier pour doubler le fret ferroviaire en France d’ici à 2030, sa croissance reste soumise à la qualité de service et fiabilité délivrées aux chargeurs et transporteurs routiers.

Au colloque de l’Association française du rail (AFRA), le 12 octobre, plusieurs voix ont exprimé leurs doutes sur le doublement de la part du ferroviaire, de 9 % à 18 %, dans le transport de fret en France d’ici à 2030. Raphaël Doutrebente, président d’Europorte, filiale de Getlink, a critiqué les dysfonctionnements de SNCF Réseau, incapable, selon lui, de maintenir une qualité de sillons de bout en bout. La flambée des prix de l’électricité inquiète aussi les entreprises de fret ferroviaire. Lesquelles plaident pour un plafonnement du prix de l’électricité à 180 € le mégawattheure alors que le gestionnaire d’infrastructures ferrées annonce 500 €.

Tendance positive

Ces critiques et craintes interviennent alors que les chiffres du fret ferroviaire sont bons. A 36 Mds de tonnes-kilomètres et après trois années de repli, il a progressé de 14 % en 2021 (+ 5 % par rapport à 2019), selon l’Autorité de régulation des transports. « Le combiné rail-route a été la locomotive de ce développement avec une hausse de 16,6 %. Il représente 39 % des trafics du fret ferroviaire en France désormais (+ 5 points par rapport à 2019)  », a précisé Ivan Stempezynski lors de la Journée du transport combiné, le 20 octobre à Paris. Le premier semestre semble confirmer la dynamique du rail-route avec une nouvelle croissance de 14 %. A ce rythme, le président du Groupement national des transports combinés (GNTC) estime « possible  » de tripler ses trafics d’ici 2030. Il a rappelé qu’il s’agissait « d’une des conditions du doublement du fret ferroviaire ».

JPEG - 27.2 ko
Ivan Stempezynski, président du Groupement national des transports combinés
® GNTC

Une croissance fragile

Ces évolutions montrent « que les chargeurs sont au rendez-vous », ont affirmé Thomas Courtois du groupe Lesieur, Valérie Cornet de l’AUTF et Constance Maréchal Dereu de France Logistique, lors de la Journée du transport combiné. Ils ont exprimé également leurs inquiétudes sur la capacité du rail-route à tenir, sur la durée, cette cadence de hausse des trafics et à garantir un service de qualité. D’autant que l’ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de passagers, où les services régionaux TER se développent aussi, devraient se traduire par un besoin de sillons supplémentaires sur le réseau. Sans compter les travaux en cours sur ce dernier, de nuit souvent, engagés pour sa régénération.

Lancer le « 46 tonnes »

Ces enjeux sont partagés par le GNTC qui a présenté le 20 octobre un plan de développement. Réalisé avec le consultant Altermind, il propose de travailler sur 3 axes : l’investissement sur le réseau et les terminaux, l’aide aux opérateurs du fret ferroviaire et le soutien aux clients du combiné. Ce dernier axe couvre l’expérimentation du 46 tonnes pour les pré et post acheminements routiers aux terminaux. Pour démarrer ce test, l’Etat doit encore publier un arrêté d’application et obtenir l’accord des gestionnaires d’infrastructures routières concernés par les trajets empruntés. Deux itinéraires ont été identifiés pour mener ce test prévu sur 18 mois : Dourges-Miramas et Rennes-Lyon. Il propose en outre la création d’un label « Logistique verte » pour les transporteurs routiers et les chargeurs qui utilisent le combiné. Il suggère enfin d’instaurer un crédit d’impôt pour les transporteurs routiers, calculé à partir des externalités négatives évitées grâce au report modal.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 205 - février / mars 2024

Stratégies Logistique n°205 est paru.

Supplément immobilier / SIMI 2023

Téléchargez ou feuilletez ce hors-série consacré au salon SIMI qui s’est tenu à Paris du 12 au 14 décembre 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 23 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui s’est tenu à Paris le 28 septembre 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.